publié le 05 octobre 2015

Diminution du nombre d'élus et source d'économies.

- Diminuer, progressivement jusqu'à extinction, le nombre de sénateurs (à ce jour personne n'a encore pu prouver qu'ils soient utiles à notre pays et à la vie politique de la France. Et je ne compte pas l'économie financière réalisée par notre cher pays). - Diminuer de 50% le nombre de députés (cf. Norme dans autres pays tels que RFA, USA, etc.) ainsi que certains élus régionaux et départementaux. - Ajuster le taux d'imposition de nos hommes politiques aux montants réellement perçus. - Uniformiser les retraites des fonctionnaires avec celles du secteur privé (c'est la plus grande injustice sociale et économique à laquelle nous Sommes confrontés...). Ces propositions reflètent de nombreux avis d'actifs Français, mais je comprends bien que personne n'ait le courage ni l'envie d'aborder de tels thèmes qui reviendraient à "scier la branche" sur laquelle certains sont assis... Pourtant, je suis viscéralement et fièrement d'opinion dite ´de droite ´ mais je vois depuis des lustres que nombre d'élus pensent plus à leur ´carrière, salaires et avoirs' plutôt qu'à œuvrer pour la France. J'ose espérer que quelqu'un prendra quelques instants pour me lire même si j'ai hélas peu d'espoir que ces petites propositions puissent un jour être lues par nos dirigeants des Républicains. Bien cordialement et respectueusement. H.Diaz
Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains