publié le 05 octobre 2015

Définir notre système de santé à partir des vrais besoins

Repenser l’offre de soins à partir du secteur ambulatoire, lequel doit être le socle du système de santé. Favoriser, dans ce secteur ambulatoire, la création de structures multiprofessionnelles disposant des ressources nécessaires à la coordination des parcours de santé des patients chroniques Définir dans un parcours de santé idéal les rôles des différents acteurs de santé, y compris des nouveaux métiers comme pourrait l’être celui de coordonnateur du parcours de santé (création de référentiels pour les principales maladies chroniques) Redessiner une carte hospitalière (établissements publics et privés) calquée sur les besoins réels, avec des établissements travaillant en réseaux, des centres experts aux établissements de long séjour (Les Allemands dépensent 285 euros par habitant et par an de moins que les français en secteur hospitalier, soit l'équivalent de 18 milliards d'euros !) Organiser l'articulation entre l'ambulatoire et l'hospitalier, notamment en créant un sas d'entrée à l'hôpital géré par des médecins du secteur ambulatoire Définir une gestion prospective de la démographie des acteurs de santé Responsabiliser le patient via l’instauration de franchises définies à partir d’une part des ressources du patient, d’autre part des comptes de l’assurance maladie

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains