publié le 29 janvier 2016

Déchéance de nationalité - persona non grata - exile

Bonjour, je souhaite apporter ma modeste pierre à l'édifice en proposant une alternative à la déchéance de nationalité aux mono-nationaux et bi-nationaux en proposant l'application de l'exile. Pour éviter l'apatrie, on peut très bien déclarer les individus concernés personæ non gratæ sur le territoire métropolitain, départements et territoires d'outre-mer et les exiler sur l'île déserte française Europa qui se situe dans le détroit du mozambique. Libre à eux de quitter l'île s'ils le désirent et s'ils le peuvent (mettons à leur disposition une chaloupe et deux avirons ainsi que des vivres pour deux ou trois mois) avec interdiction de remettre les pieds dans les régions désignées ci-dessus. Alain Droesch

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains