publié le 09 octobre 2015

Contrôle de l'immigration des Roms

Abrogation immédiate de la circulaire Ministérielle du 26 Août 2012 qui permet aux Roms de s'installer sur des terrains privés sans pouvoir en être délogés (le délai de 48 heures n'existant pas). Il faut souvent des Années au propriétaire du terrain pour recouvrer l'usage de son bien, la justice mettant des mois à se prononcer. De plus les Préfets doivent reloger les occupants des terrains occupés lors d'une évacuation.Dans la réalité, le Préfet incapable de faire face à cette mission fait prévenir les Roms quelques jours avant l'usage de la force publique. Ainsi, les Roms s'en vont pour s'installer sur un terrain voisin en toute impunité. Innombrables vols ont lieu aux alentours des zones occupées par ces populations. Pour ma part voilà dix ans que mon quartier vit ces occupations dans la plus totale indifférence des pouvoirs publics et pourtant je ne suis pas resté inactif (nombreux courriers au Préfet, procureur de la République,Député, Conseil de Quartier, Maire.....). Il n'est pas possible d'évoquer la problématique Rom sans être montré du doigt au nom de "la pensée unique"....... Il est grand temps que tout cela cesse; je suis à bout.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains