publié le 15 novembre 2015

CHARGES SOCIALES

Je suis représentant en France d'une société étrangère, et une chose saute aux yeux dès que l'on regarde le fonctionnement des prélèvements en France. Aujourd'hui, la masse salariale est trop importante et le net du salarié trop faible. Je n'ai certes pas fait l'ENA, mais depuis des années je gère des entreprises. Un solution simple est envisageable et ce rapidement: Aujourd'hui sur un salarié moyen les charges patronales sont d'environ 50% et les précomptes de 20%. Et les régimes sociaux, retraites, sécurité sociales, assurance chômage sont tous dans le rouge écarlate. 1ère mesure. Comme cela se fait en Suisse, passer à un système privé de couverture maladie. 2ème mesure. Baisser massivement les charges salariales pour les ramener au niveau de 15 à 20%. 3ème mesure Baisser les charges salariales pour les ramener à 10% 4ème mesure mais augmenter les salaires afin de baisser la masse salariale de 10% Le résultat serait multiple: 1. 10% de marge supplémentaire pour les entreprises, ce qui permettrait investissement et création d'emploi. 2. Augmentation de plus de 20% du pouvoir d'achat des citoyens, d'ou relance de la consommation et de la croissance interne. 3. Baisse significative du nombre de demandeurs d'emploi par retour de la croissance interne, augmentation des marges de manœuvres des entreprises. Et ceci est faisable à la condition d'en avoir la volonté politique, nos vieux systèmes conçus à la fin de la WW2 alors que 9 actifs cotisaient pour un inactif, ne fonctionne plus depuis longtemps, et chaque fois que l'on augmente les charges sociales, on détruit de l'emploi et de la croissance. Merci de votre lecture

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains