03 juin 2016

Les Outre-mer constituent un atout fondamental à la France. Mais il faut « passer aux actes concrets, avec des politiques publiques résolues », comme le souhaite le président des Républicains Nicolas Sarkozy.

Ramener le taux de chômage de l'Outre-mer au niveau de la métropole sur le prochain quinquennat

En effet, dans les Outre-mer, le « chômage [est] supérieur de trois fois à celui de la métropole » a précisé le Président des Républicains Nicolas Sarkozy.

Créer une zone franche globale

Tous les soutiens publics aux Outre-mer doivent avoir un objectif : le maintien ou la création d’emplois. Afin de gagner rapidement en compétitivité et créer des emplois localement, il faut exonérer totalement de charges sociales et fiscales les entreprises Outre-mer.

« Les Outre-mer sont les enfants pauvres de la France. »
Daniel Gibbs, Secrétaire général du Comité des Outre-mer, le 31 mai

Créer une zone franche douanière

Face à la concurrence accrue des îles voisines, il est temps d’exonérer des droits de douane et de TVA les produits locaux de nos Outre-mer achetés par les touristes ainsi que toutes les prestations destinées à l’export, afin de stimuler l’industrie du tourisme en berne.

« L’emploi doit être une priorité, le chômage s’étant aggravé depuis l’élection de François Hollande. »
Michel Fontaine, Sénateur de La Réunion, le 31 mai

Soutenir l’agriculture et aider à sa diversification

L’agriculture, pilier de l’économie locale, mérite d’être davantage soutenue. Les Républicains veulent consolider les filières de la banane et de la canne à sucre, notamment face à leurs concurrents internationaux ainsi qu’aider à la diversification des cultures.

Les Républicains restaureront l'autorité de l'Etat en Outre-mer

L’insécurité s’est intensifiée dans les Outre-mer et particulièrement du fait de la pression migratoire forte.

Renforcer les moyens personnels et matériels alloués aux forces de l’ordre

Il faut donner aux forces de l’ordre Outre-mer les moyens d’assurer la sécurité des Outre-mer et de lutter contre la délinquance galopante.

Rendre le service militaire adapté (SMA) obligatoire pour les jeunes « décrocheurs »

Afin de lutter contre le décrochage scolaire il faut rendre le SMA obligatoire pour les jeunes « décrocheurs ». Ceux qui refuseraient perdraient leur droit à l’allocation sociale unique.

Lutter fermement contre l’immigration clandestine

Le respect des frontières doit être une priorité en matière de lutte contre l’insécurité, grâce à une meilleurecoopération internationale. Les contrôles des frontières seront ainsi intensifiés, nous supprimerons les réductions automatiques de peines en prison et le droit du sol deviendra une présomption et non plus un droit absolu.

« Le droit du sol est une certitude [aujourd’hui], demain cette présomption tomberait si les parents sont en situation irrégulière au moment de la naissance de leur(s) enfant(s). »
Nicolas Sarkozy, le 31 mai

Préparer l'avenir des Outre-mer

Préparer les Outre-mer au monde de demain, c’est avant tout se concentrer sur la jeunesse, l’éducation et les enjeux climatiques.

Prendre en charge le plus tôt possible les enfants en difficulté

Il s’agit de renforcer les « dispositifs de réussite éducative » en agissant sur d’éventuels problèmes que les enfants peuvent avoir, et ce depuis leur plus jeune âge. Des classes « CP + » seront aussi instaurées pour aider les élèves en grandes difficultés.

Faciliter les relations entre les Ultramarins et l’Hexagone

Il est urgent d’accompagner le retour des fonctionnaires qui le souhaitent dans leur département d’origine et apporter une attention toute particulière aux problèmes rencontrés par les Ultramarins dans l’Hexagone, en luttant notamment contre les discriminations.

Comme l’a souligné le Président des Républicains Nicolas Sarkozy, « la réussite de la France ne sera complète qu’avec les Outre-mer. »

>> Télécharger l'argumentaire

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains