11 décembre 2015

Alors que les mois se suivent et se ressemblent sur le front du chômage, l'Insee ne prévoit pas d'amélioration notable de l'emploi. La France reste ainsi l'un des derniers pays européens où le chômage continue d'augmenter. Le changement ce n'est vraiment pas pour maintenant !

Avec le socialistes l'horizon s'assombrit sur tous les fronts !

Selon la toute dernière étude de l'Insee, la création d'emplois a été moins importante que prévu initialement, au 3e trimestre 2015. Ces mauvais résultats traduisent le manque persistant de confiance des acteurs économiques en l'avenir.

Les mauvais résultats de la création d'emplois expliquent les 5 740 600 personnes inscrite au chômage en France, en octobre 2015 (chiffres Pôle emploi).

- Le secteur marchand (hors secteur agricole) a été le témoin de la destruction de 900 emplois au 3e trimestre 2015. Initialement l'Insee annonçait la création de 14 900 emplois dans ce secteur.

- L'industrie et la construction ont été particulièrement vulnérables au 3e trimestre 2015. En effet, l'industrie a été victime de la destruction de 14 600 emplois, tandis que le secteur de la construction a vu le nombre d'emplois reculer de 10 200. Triste bilan du gouvernement !

- Depuis l'élection de François Hollande, en 2012, 217 600 emplois ont été détruit en France. Il faudrait cependant que notre économie parvienne à en créer au moins 120 000 pour que la courbe du chômage ne commence à s'inverser. Le gouvernement ne réussira pas à faire reculer le nombre de chômeurs s'il ne cesse pas rapidement de mener des politiques hostiles aux entreprises !

- Au regard des chiffres du chômage et de la création d'emplois, le gouvernement ment aux Français lorsqu'il annonce le retour de la reprise. Rappelons que pour l'Unedic, l'inversion de la courbe du chômage ne devrait pas intervenir d'ici à la fin 2016. Le nombre de chômeurs ne devrait décroître que de 2 000 personnes l'an prochain.

Lorsque le gouvernement essaie de retourner les chiffres des demandeurs d'emploi dans tous les sens pour masquer son incapacité à faire reculer le chômage, il devrait faire preuve de davantage d'humilité et reconnaître son échec sur le front de l'emploi !

>> Télécharger l'argumentaire

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains