22 juin 2015

Dimanche 21 juin, avait lieu le second tour des élections municipales partielles dans quatre communes. Une semaine après un premier tour nettement à l'avantage des Républicains, nos très bons résultats ont été confirmés.

1. Grand victoire des Républicains

Les candidats Républicains l'emportent largement.

Après Puteaux, où nos candidats ont été élus dès le premier tour, avec cinq points de plus qu'en 2014 et plus de 60 % des voix, les Républicains s'imposent également à Thionville, Asnières et Clichy-la- Garenne.

  • Avec 57,8 % des voix à Clichy-la-Garenne, c'est un franc succès pour les Républicains dans une ville dirigée par les socialistes depuis plusieurs décennies.

  • À Thionville, la liste des Républicains recueille 53,7 % des voix. 

  • À Asnières, les Républicains sont élus avec 56,1 % des voix, amplifiant la victoire de mars 2014 de six points.

2. La déroute socialiste

Symbole de ce nouveau revers électoral : Clichy-la-Garenne. Conséquence de cet échec, plus aucune commune des Hauts-de-Seine n'est désormais dirigée par les socialistes.

3. Le FN en baisse

Loin d'apparaître comme une alternative crédible, le FN perd du terrain. Au premier tour, le parti lepéniste obtenait ainsi neuf points de moins à Pontault-Combault, divisait son score par deux à Asnières et perdait ses conseillers municipaux de Puteaux et Thionville.

En Moselle, pourtant l'une de leurs meilleures bases en 2014, le FN n'était plus en situation de se maintenir au second tour.

Présent au second tour seulement à Pontault-Combault, le FN perd sept points par rapport à son résultat de mars 2014.

Après un premier tour réussi, le second tour confirme que l'alternance n'est pas qu'un slogan : c'est une force en marche !

>> Télécharger l'argumentaire

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains