09 novembre 2015

Après les chiffres de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) révélant qu'entre mai 2012 et août 2015 sur les 12 derniers mois glissants, il y a eu + 8 % de cambriolages, + 13,8 % de vols simples, + 11,7 % d'atteintes volontaires à l'intégrité physique et + 31,6 % de violences sexuelles, ce sont maintenant les chiffres « officiels » InterStats du ministère de l'Intérieur qui indiquent que, sur les trois derniers mois, les crimes et délits enregistrés par la police et la gendarmerie sont en hausse.

L'impuissance des socialistes face à l'augmentation du nombre de vols

Face aux discours angéliques et rassurants de Manuel Valls et Bernard Cazeneuve, il y a les faits.

Les vols violents sans armes ont augmenté de 1,2 %, pour atteindre 24 463 faits constatés, soit une augmentation de plus de 294 actes entre le 31 juillet et le 31 octobre 2015.

175 340 vols sans violence contre des personnes, soit une augmentation de 0,7 % en trois mois.

2 723 vols avec armes (armes à feu, armes blanches ou par destination) de plus, soit une augmentation de 0.7 %. Il y a trois mois, le nombre de vols avec armes avait déjà augmenté de 10 % !

Une forte croissance des agressions et des cambriolages ces dernières semaines

En trois mois, il y a eu 61 318 cambriolages, soit + 3,1 % en 3 mois, l'équivalent de 681 cambriolages chaque jour ! En trois mois, il y a eu chaque jour 21 cambriolages de plus !

Les coups et blessures volontaires ont augmenté de 1,4 % pour atteindre 175 340 faits constatés en 3 mois.

Aujourd'hui, l'insécurité est devenue un sujet de préoccupation pour les Français. C'est une violence supplémentaire inacceptable envers nos concitoyens qui attendent de l'État action et protection.

La République doit protéger et soutenir les victimes, c'est son devoir.

Une explosion du nombre d'atteintes aux biens : 7 238 atteintes aux véhicules de plus en 3 mois

43 500 vols de véhicules, soit 2001 vols de plus sur la période, représentant une augmentation de 4,6 %.

Entre le 31 juillet et le 31 octobre 2015, il y a eu 3 822 vols dans les véhicules de plus, soit 68 252 faits constatés au 31 octobre 2015.

Il y a eu 28 940 vols d'accessoires sur véhicules, soit 1 505 faits constatés de plus en 3 mois.

La délinquance augmente, le nombre de détenus diminue : l'échec de la politique pénale de M. Valls et de M. Hollande

2015-11-08---les-Republicains---argumentaire---crimes-2.jpg

La seule courbe en baisse, c'est celle de la population carcérale, 1 544 détenus en moins entre septembre 2013 et septembre 2015 : plus de vols, plus de cambriolages, plus d'atteintes à l'intégrité physique des victimes, plus d'agressions sexuelles, et malgré cela 1 500 détenus de moins.

D'après le ministère de la Justice, d'ici 2017, la réforme pénale de Christiane Taubira, adoptée par les socialistes en octobre 2014, permettrait d'avoir 6 600 détenus de moins dans nos prisons d'ici 2017.

Les Républicains veulent une République partout et pour tous. Une République qui protège. Une République qui n'oublie pas les victimes. L'autorité de l'État doit être rétablie en France en tournant le dos à l'idéologie du désarmement pénal.

>> Télécharger l'argumentaire

 

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains