29 mars 2016

En février, le chômage connaît une nouvelle envolée. 2016 ne sera malheureusement pas l'année de l'inversion de la courbe du chômage.

Le chiffre

38 900 chômeurs, en février 2016 (France entière, catégorie A).

En février, + 1430 chômeurs de plus par jour

La baisse du chômage en janvier a été artificielle, puisque le nombre de cessation d'inscription à Pôle Emploi pour défaut d'actualisation a été inhabituellement élevé. En février, le constat est encore plus sévère. La France compte ainsi 38 900 chômeurs de catégorie A (aucune activité professionnelle) supplémentaires.

Au total 5 766 300 personnes sont touchées par le chômage dans toute la France (catégorie A, B et C).

- Pour la seule catégorie A, la France compte 3 852 400 demandeurs d'emploi.

- Depuis mai 2012, notre pays compte ainsi 688 500 chômeurs de catégorie A de plus. Cette réalité éclaire sur l'échec patent de François Hollande à faire reculer le chômage. Entre mai 2012 et février 2016, le chômage a progressé de 21,8 % !

Pour les chômeurs de +50 ans et de longue durée, le gouvernement reste incapable d'inverser la tendance !

Le nombre de chômeurs de plus de 50 ans est de 1 282 500 personnes en février 2016. La progression sur un an est particulièrement élevée : +8,4 %. Et pour les chômeurs de longue durée les perspectives ne sont pas meilleures : +8,5 % depuis l'an dernier.

Quand François Hollande fanfaronne en affirmant que « la reprise, elle est là » sans doute oublie-t-il les millions de Français qui font face au chômage.

Et pendant ce temps, alors que la France a besoin d'une réforme ambitieuse du marché du travail, les socialistes se déchirent pour vider la loi El Khomri de sa substance. Les conflits internes au PS passent donc avant l'intérêt de la France et de l'emploi...

>> Télécharger l'argumentaire

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains