publié le 23 novembre 2015

APPELER NOUS AUSSI A L UNION ET LA MOBILISATION

Bonjour, je vous écris, pour que vous compreniez, pourquoi, vous devez jouer sur l’émotion, pour fédérer les français, derrière vous. Il ne faut pas laisser là gauche, encore une fois monopolisé, la réaction émotionnel. Mobilisé les électeurs, pour leur faire comprendre, que les votes extrêmes, illustrerais la victoire des terroriste et de leurs manipulateurs, pour justifié la radicalisation, la victimisation, et ainsi encourager le développement de l’islamo-fascisme. Leur faire comprendre que, le vote socialiste, motivé par la peur d’un conflit communautaires illusoire, illustrerais, la poursuite, des négligences, de la naïveté et de l'irresponsabilité, face aux menaces terroriste, comme aux réalités économiques, fiscale et social, qui sont on le voit aussi dangereuses. Il faut faire comprendre que face à un vote de protestassions ou de soutien aveugle, il y à le vote de bon sens, le vote pour vos idées, le vote de votre opinons, le vote de défis aux terroristes, qui refuse de s’infléchir, face aux menaces et à la peur. Il faut parler aux français de la peur, il ne faux pas mentir, tous le monde à peur, tout le monde à déjà eu peur avant ça. Alors quand on apprend à bien connaitre, la peur, on sait, que ceux qui la rependent pensent que leur pouvoir, leur triomphe, c’est par la peur, notre peur, qu’ils l’obtiendront, ils se trompent. C’est normal d’avoir peur, surtout si on pense et risque d’être menacé, au point de mourir. Mais seul ceux qui ont eut peur, peuvent connaitre le courage. Eux, les terroristes ne connaissent pas la peur, ils ignoreront donc toujours le courage. Le courage, ça n’efface pas la peur, ça permet seulement de se dépassé, de se sublimé, de faire l’impossible, de vaincre quand tous est perdus, de guérir si vous êtes condamné, et finalement, toujours de l’emporté contre le mal ou la haine. Le courage, c’est l’arme des héros, l’arme des démocraties, l’arme de la liberté, l’arme de la résistance, l’arme des faibles, l’arme des victimes. Alors non il ne doit pas y avoir de hontes à avoir peur. Ils disent que c’est parce qu’ils ignorent la peur, qu’ils sont fort et que grâce à ça ils gagneront, ils se trompent. Ils disent que l’amour, la compassion, l’empathie et la peur de perdre ce qui fait la vie, nous rend faible et vulnérable, ils se trompent. Les armes des lâches, sont depuis toujours, le terrorisme, le massacre, le pillage, le viole, le meurtre. C’est une illusion pour eux d’obtenir le courage et la volonté de vaincre, qui leur manque, par cette peur qu’ils répandent. Nous, nous n’avons pas honte d’avoir peur, car nous avons le courage qu’ils n’auront jamais, le courage de nous’ inquiété pour la vie, la notre, celle de nos famille et celle de nos amis, le courage de résister, le courage de m’opposer, le courage de me dresser pour les vaincre. Le courage, de se battre, malgré la peur, de les affronter, par l’envie de vivre, contre leur envie de mourir, et grâce à ce courage, cette envie, finalement les vaincre. Quoi qu’il arrive, ils ne peuvent pas gagner, car sans peur, pas de courage et donc pas de héros, et finalement comme l’à toujours montré l’histoire pas de victoire. Il faut parler à ceux qui votent Front National Maintenant, parce qu’ils ont peur d’avoir peur ; Il faut leur dire que vous savez et comprenez pourquoi, ils font ce choix : Ils font se choix, parce qu’on demande aux vrais victimes de se taire, qu’on refuse de les aider et de leur rendre justice, tandis que l’on excuse et pardonne les criminels, qui abuse au dépend de leurs victimes des aides sociales. Ils font se choix, par ce qu'ils n'ont plus d’espoir, en cette société, et non parce qu'ils ont de la haine. Ils font ce choix, parce que tous le monde leur dit que parce qu’ils travaillent, ou veulent vivre en travaillant, on ne peut plus rien faire pour eux. Ils font ce choix, parce qu'on leur dit que pars qu’ils sont honnêtes et respectent les règles, ils doivent accepter de se taire et être solidaire en dépit de leurs moyens et limites, avec ceux qui ne font rien pour mérité leur générosité, ni accepter les lois. Ils font se choix, parce que aujourd’hui en France, on peut travailler pour mérité, une vie meilleurs, mais voire le résultat de ses effort confisqué par l’état. Ils font se choix, par ce qu’on refuse de reconnaître le racisme des islamo-fascistes, des banlieues et d’ailleurs, et de le condamner aussi sévèrement que le racisme envers les immigrés. Ils font se choix, car ils sont fatigué de voir la dégradation continuel de leurs niveaux de vie après impôts ignoré par les médias. Ils font se choix car ils sont excédé de l’impunité accordé aux criminel, des zones de non droits, des trafics de drogue et d’armes. Ils sont fatigués du sabotage permanent des moyens technologique et humain des forces de l’ordre par une justice qui méprise les lois votés par les élues du peuple. Nous avons confiance envers les français, il n’y à pas d’extrémisme de droite en France. Il y à seulement une juste colère, de ceux qu’on refuse d’entendre. Il importe peut de savoir qui à commencé, à l’ignoré, ce qui importe, c’est qui sera réellement près à l’entendre, et qui est décidé à l’entretenir indéfiniment, pour bipolariser les français. Nous somme tous républicain aujourd’hui, et tous près à nous unir, pour que définitivement on arrête d’ignoré et rejeté dans ce pays, tous ceux qui font des efforts, ceux qui veulent travailler, ceux qui respecte les droits et liberté des autres comme les siens, ceux qui veulent la paix et sécurité pour tous, partout dans le monde. Nous vous avons entendus, n’ayez plus peur, car les choses vont enfin changer, avec les force républicaines. Vive la république et vive la France. Merci de votre attention. Nicolas DAVID le 23/11/2015

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains