publié le 04 mai 2016

Adieu la maison passive, vive la maison active

Des milliards sont dépensés inutilement pour chauffer et rafraîchir les habitats, alors que: - le soleil, capable de chauffer l'eau des rivières et des océans, de brûler la peau, de faire fondre le goudron des routes, peut le faire GRATUITEMENT. - la fraîcheur du sous-sol remplace avantageusement les climatiseurs qui fleurissent sur les façades des immeubles. - l'air immobile, MEILLEUR ISOLANT THERMIQUE, GRATUIT et disponible PARTOUT, n'est pas reconnu par les instances du Bâtiment car on ne peut pas fournir de facture prouvant son utilisation. - La réflexion, utilisée avec succès dans la bouteille THERMOS, les couvertures de survie, l'agro-alimentaire, l'automobile et l'aéronautique, afin de refouler aussi bien les calories que les frigories, n'a pas sa place dans le BATIMENT. Le bétonnage des villes et des campagnes, n'est pas la solution pour construire rapidement des habitats SURS, SAINS ET BON MARCHE. J'ai déposé un brevet, répondant à ces problématiques, et je ne peux pas construire une maison prototype démontrant ces avancées technologiques alors qu'elles répondent aux besoins, que ce soit dans la construction neuve que dans la rénovation des habitats. Voilà un exemple d'ECONOMIES à réaliser, sans investir des millions. www.maison-econome.forumpro.fr

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains