Virginie Duby-Muller : « Je crains que le grand débat finisse en grande frustration »

Publié le 09/04/2019

Secrétaire générale adjointe des Républicains, Virginie Duby-Muller a montré sa déception au lendemain de la restitution du grand débat par le Premier ministre. « Pour l'instant, nous n'avons eu aucune proposition concrète », remarque la députée de Haute-Savoie qui, après la « phase diagnostic » attend la « phase thérapeutique » et les « propositions concrètes pour les Français ».

« On a surtout l'impression que l'exécutif veut enjamber les élections européennes pour éviter de faire polémique et gagner du temps d'ici le 26 mai prochain », décrypte Virginie Duby-Muller qui, invitée ce mardi de LCP, souligne les « contradictions » et les « divergences » de l'exécutif sur un certain nombre de sujets comme l'âge légal de départ à la retraite, les réponses à apporter au matraquage fiscal des Français.

« Le Premier ministre se met soudain à déplorer les hausses d'impôts mais au même moment sa propre majorité repousse une proposition de loi des Républicains visant à redonner du pouvoir d'achat aux Français en supprimant la désindexation des pensions de retraite, en supprimant la hausse de la CSG sur les pensions de retraites », fait observer la Secrétaire générale adjointe des Républicains. 

« Il y a des maux derrière les mots rédigés par les contributeurs au grand débat. On sent un véritable malaise dans notre pays. Mais je ne vois pas la traduction concrète de ces demandes », confie la députée de la Haute-Savoie craignant que le grand débat finisse en « grande frustration » en raison de la marge budgétaire restante pour le gouvernement après avoir lâché plus de 10 milliards d'euros au début du mouvement des gilets jaunes. 

De même, Virginie Duby-Muller pointe le « parfait décalage » entre le discours du Premier ministre évoquant une overdose fiscale et, en même temps, la réalité des textes qu'il propose avec le projet, ce mardi, d'un changement de trajectoire de l'impôt sur les sociétés avec une hausse de 1,7 milliard d'euros !

Lors de son intervention à LCP, Virginie Duby-Muller a confié qu'avec Gilles Carrez et un certain nombre de députés des Républicains, elle a cosigné une procédure de référendum transpartisane contre la privatisation d'Aéroport de Paris (ADP). « Dans la loi PACTE, il est prévu la privatisation d'Aéroport de Paris (ADP) à laquelle notre groupe s'oppose en raison de questions stratégiques, économiques, de souveraineté, d'aménagement du territoire. Il faut protéger ADP d'autant qu'il y a eu énormément d'investissements publics réalisés (près de 35 milliards). Privatiser à ce moment-là serait une erreur pour notre pays et sa souveraineté », considère Virginie Duby-Muller pour qui cette initiative de référendum, « dans un contexte où l'on souhaite davantage donner la parole au peuple » est un « outil opportun ».

>> Revoir l'interview sur LCP.fr

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

François-Xavier Bellamy : « Notre devoir est de transmettre cet héritage comme nous l'avons reçu »

François-Xavier Bellamy : « Notre devoir est de transmettre cet héritage comme nous l'avons reçu »

Published on 19/04/2019

Vendredi, François-Xavier Bellamy, tête de liste des Républicains aux élections européenne

Daniel Fasquelle à LCP : « Le pays est fracassé »

Daniel Fasquelle à LCP : « Le pays est fracassé »

Published on 10/04/2019

Invité ce mercredi après-midi de LCP, Daniel Fasquelle, Trésorier national des Républicain