22 mars 2016

Manuel Valls a beau jeu, comme il vient de le faire lors des questions d'actualité à l'Assemblée Nationale, d'adjurer les Groupes des socialistes et des Verts du Parlement européen de prendre leurs responsabilités et de voter le PNR européen !

Force est de constater que, si trop de temps a été perdu depuis plus de 2 ans dans la mise en place de ce système européen d'échange d'informations et de données sur les passagers aériens, cela est à mettre au débit d'une coalition hétéroclite et improbable de députés européens socialistes, Verts, libéraux, d'extrême-gauche et d'extrême-droite, qui, sous des prétextes fallacieux, ont longtemps refusé d'adopter le PNR en commission parlementaire, puis, le lundi 7 mars dernier encore, ont refusé de passer au vote en séance plénière.

Comment MM. Schulz et Pitella, respectivement Président du Parlement européen et Président du Groupe socialiste, M. Verhofstadt, ancien Premier Ministre belge et Président du Groupe libéral, les 2 co-Présidents du Groupe écologiste, pourront-ils continuer à justifier leurs tergiversations et palinodies à propos du PNR, qui, certes, n'est pas la panacée en matière de lutte contre le terrorisme, mais fait partie de l'arsenal indispensable ?

M. Valls, M. Cazeneuve, M. Hollande, soyez convaincants, et, s'il vous reste une once de crédit sur la scène européenne, utilisez-la auprès de vos amis politiques pour que cessent cette irresponsabilité et ce déni de la réalité du danger auquel sont exposés nos concitoyens européens !

Constance LE GRIP
Secrétaire Nationale en charge des relations avec les partis étrangers
Députée européenne

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains