17 janvier 2017

Député des Côtes-d'Armor, Marc Le Fur est parti en guerre contre ce qui n'est plus ni « une rumeur », ni « une idée d'économiste de gauche » relayée par le think tank Terra Nova mais une réforme hallucinante qui prend forme par l'entremise de France Stratégie (qui a succédé au Commissariat au Plan) : taxer les propriétaires de leur logement sur les loyers fictifs de leur résidence principale.

« Les défenseurs de cette idée farfelue considèrent que les propriétaires touchent l'équivalent d'un loyer fictif qu'il convient de taxer », s'emporte publiquement le député Les Républicains des Côtes-d'Armor brandissant, lors de la séance de questions au Gouvernement de ce mardi, le document de France Stratégie daté du 14 décembre dernier.
« Après avoir imposé les revenus réels, il faut maintenant taxer les revenus fictifs », dénonce Olivier Marleix informant les députés que « le promoteur de cette funeste idée vient de rejoindre l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron. Il risque donc de passer à la pratique en mettant en œuvre ce qui est déjà qualifié d'"impôt Macron" » et qui viendra « une fois de plus affaiblir le pouvoir d'achat de nos compatriotes ».

Olivier Marleix considère que « la propriété est pour beaucoup de Français l'un des éléments de leur sécurité, une part de leur protection sociale. Les actifs, les retraités modestes mais qui sont propriétaires de leur logement savent la valeur de cette sécurité. 58% de nos compatriotes sont propriétaires de leur résidence principale et ils ont bien souvent économisé toute leur vie pour cela ».

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains