Frédérique Meunier demande au gouvernement d'élaborer un plan quinquennal des services publics

Publié le 06/03/2019

Face aux fermetures de services publics, Frédérique Meunier, députée de Corrèze, demande à l'exécutif de réfléchir avec les acteurs locaux par bassin de vie pour partager les services de proximité...

« Chaque année, c'est le même rituel : fermetures de classes d'écoles, des services de la Poste, des centres d'intervention et de secours... Ces épisodes qui se succèdent démontrent une mauvaise image de nos territoires laissant penser que la baisse des dépenses publiques doit passer par la suppression des services publics ».

Députée de la Corrèze, Frédérique Meunier a profité de la séance de questions au gouvernement de ce mercredi pour demander à l'exécutif quelle vision de la ruralité il avait « au-delà du périphérique parisien ». Et surtout, quelle était sa « cohérence territoriale » et quelle conception il avait de « la défense de la ruralité ».

« Alors que les territoires sont contre l'immobilisme, que les maires redoublent d'ingéniosité pour faire vivre leurs communes, qu'ils se battent tous les jours pour trouver des médecins, pour innover en proposant des activités pour faire vivre les services, pour aider l'investissement dans un multiple rural », Frédérique Meunier propose au gouvernement d'« élaborer un plan quinquennal des services publics en milieu rural et de réfléchir ensemble avec les acteurs locaux par bassin de vie pour partager les services de proximité ».

A la longue liste des fermetures de classes d'écoles, des services de la Poste, des centres d'intervention et de secours, Frédérique Meunier ajoute celle des Trésoreries aujourd'hui menacées de fermeture au profit d'une seule Trésorerie par département. Brandissant un courrier du ministre Gérald Darmanin indiquant que le gouvernement maintiendrait les Trésoreries rurales selon le principe de la déconcentration de proximité, ce afin de préserver une meilleure accessibilité publique pour les concitoyens, « ces décisions du prince sont insupportables pour la ruralité car elles sont méprisantes », s'agace Frédérique Meunier pour qui la nécessité de réformer le pays ne doit pas rimer avec la fermeture de tous les services publics.

Réclamant un véritable plan Marshall pour la ruralité, Frédérique Meunier n'a pas obtenu de réponse de l'intéressé, Gérald Darmanin, sur le projet de Trésorerie unique par département. Ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault n'a pas, pour sa part, démenti la crainte de la députée de Corrèze.
 

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

Damien Abad au Figaro : « Nous devons chasser sur les terres de Macron »

Damien Abad au Figaro : « Nous devons chasser sur les terres de Macron »

Published on 12/11/2019

Le nouveau président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale confie ses priorit

Bruno Retailleau au Figaro : « Avec ma proposition de loi, je veux être un lanceur d'alerte contre le communautarisme »

Bruno Retailleau au Figaro : « Avec ma proposition de loi, je veux être un lanceur d'alerte contre le communautarisme »

Published on 08/11/2019

Le Figaro dévoile la proposition de loi déposée ce vendredi matin par Bruno Retailleau, le

« La France des territoires, notre boussole pour l'avenir »

« La France des territoires, notre boussole pour l'avenir »

Published on 15/04/2019

Avec ses collègues, le députe de l'Ain propose trois solutions pour répondre à « la peur du déclassement de la France