13 mars 2018

« Un habitant sur deux est en situation irrégulière. Qui accepterait une telle situation dans un autre département de la République ? »

Député "les Républicains" de la 5ème circonscription de la Charente-Maritime, Didier Quentin a saisi la séance de questions au Gouvernement de ce mardi pour interpeller le Premier ministre sur la situation actuelle de « chaos » à Mayotte.

« Quatre semaines après la crise sans précédent qui secoue Mayotte, le Gouvernement n'a toujours pas pris la pleine mesure des attentes des Mahorais », accuse Didier Quentin s'appuyant sur l'impressionnante manifestation de ce mardi à Mamoudzou, « en raison de votre refus d'ouvrir des négociations sur le plan de développement élaboré par les élus et la coordination locale ».

L'annonce par le Gouvernement de mesures sur la sécurité est aux yeux du député "les Républicains" de la Charente-Maritime « insuffisantes pour régler la crise sécuritaire liée à l'immigration massive venue des Comores. Elles ne résolvent en rien une crise plus globale touchant tous les secteurs », souligne Didier Quentin évoquant l'éducation, le développement économique, la santé « avec 74% de naissances issues de mères en situations irrégulières ».

« La déception de la population est immense car elle a le sentiment que votre ministre des Outre-mer, enfin arrivée sur place, n'a aucun mandat clair pour négocier avec les élus et les acteurs locaux », témoigne Didier Quentin demandant à ce que le Premier ministre aille sur place et que le Gouvernement mette en place « sans délai, un plan de sécurité et de développement crédible à la hauteur des attentes de nos compatriotes du 101ème département de la République ».

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains