Bérengère Poletti : « Le gouvernement fait insidieusement les poches des Français par le prix de l'essence »

Publié le 15/05/2019

La hausse des taxes sur les carburants a été l'un des facteurs déclencheurs de la crise des gilets jaunes. Pourtant, six mois après, malgré un grand débat qui a mis sous le tapis cette question, Bérengère Poletti constate que les prix ne cessent d'augmenter et que le gouvernement ne fait toujours rien pour alléger la pression qui pèse sur les automobilistes.

Bérengère Poletti, députée des Ardennes, à l'occasion de la séance de questions au gouvernement de ce mercredi, a pris sa calculette pour souligner combien les Français utilisant leurs véhicules pour aller travailler subissent la « double peine » avec les hausses cumulées du prix des carburants et des taxes sur lesquelles elles sont indexées.

« En l'espace de deux ans, alors que la moyenne européenne fait état d'une augmentation de 18 centimes par litre de gasoil, les Français ont dû dépenser 27 centimes supplémentaires plaçant ainsi la France comme pays européen où le prix du gasoil a le plus augmentée depuis 2017 », déplore-t-elle.

L'occasion de noter que ces hausses des prix des carburants et de leurs taxes indexées s'ajoutent à toutes les mesures prises par le gouvernement depuis deux ans. « Alors que le gouvernement se targue d'une augmentation du pouvoir d'achat en 2019, deux retraités sur trois sont appauvris avec la hausse massive de la CSG et la désindexation des pensions de retraite. Les familles sont également touchées par une baisse de leurs allocations ainsi que des hausses des tarifs de l'énergie », rappelle la députée des Ardennes.

Malgré ce contexte, le gouvernement « a écarté toute baisse de taxe ou tout retour d'une taxe flottante », dénonce encore Bérengère Poletti soulignant combien ces hausses touchent de plein fouet les 7 salariés sur 10 qui se rendent en voiture sur leur lieu de travail, notamment en milieu rural. « En 2018, avec les hausses de taxes, un automobiliste faisant un plein de 50 litres de gasoil par semaine a payé 200 euros de taxes en plus », relève-t-elle.

Observant que la question du prix des carburants n'a même pas été mentionnée dans les conclusions du grand débat « alors qu'elle a été la porte d'entrée de la crise sans précédent que nous vivons avec la mobilisation des gilets jaunes », Bérengère Poletti accuse le gouvernement de faire « insidieusement les poches des Français par le prix de l'essence ».

Attendant des « mesures indispensables pour faire face à ces augmentations » et alors que les prix à la pompe augmentent de nouveau pour atteindre des prix record depuis fin octobre, Bérengère Poletti dénonce le fait que le gouvernement, six mois après le début de la crise des gilets jaunes, « ne propose toujours rien de concret pour baisser la pression fiscale sur les Français et le train de vie de l'État ».

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

Véronique Louwagie : « Le gouvernement doit faire des efforts pour réduire les dépenses publiques »

Véronique Louwagie : « Le gouvernement doit faire des efforts pour réduire les dépenses publiques »

Published on 14/05/2019

Véronique Louwagie, députée de l'Orne, estime qu'après les efforts consentis par les colle

Guillaume Peltier : « Emmanuel Macron est un vrai pyromane et un faux pompier ! »

Guillaume Peltier : « Emmanuel Macron est un vrai pyromane et un faux pompier ! »

Published on 13/05/2019

À deux semaines des élections européennes, Guillaume Peltier se félicite de la dynamique d