13 octobre 2015

« Le Pain rassis n’est pas dur ; ce qui est dur, c’est de vivre sans pain ».

Benjamin Devos, chargé de mission des Républicains à Pekin a toujours fait sienne cette maxime populaire qui prend tout son sens lorsque l’on se retrouve à 8 000 kilomètres de la France.

En ouvrant sa première boulangerie en Chine, voici dix ans, Benjamin voulait tout à la fois entreprendre et remplir une mission de service public : fournir baguettes et croissants à une population française en forte croissance mais souvent gagnée par le mal du pays.

Ben_02.jpg

Aujourd’hui, son petit groupe gère 15 magasins à Pékin et Tianjin et son engagement public est devenu le prolongement naturel de son activité professionnelle.

La plupart des personnes aux côtés desquelles Benjamin s’investit comme conseiller consulaire sont aussi des amateurs et des nostalgiques de la gastronomie française. Il les rencontre régulièrement, comprend leurs préoccupations et tient compte, par ailleurs, de leurs remarques et de leurs critiques pour améliorer ses boutiques.

Ben_05.jpg

Son activité professionnelle et son engagement politique dessinent ainsi un cercle vertueux dont la première conséquence est de faire rayonner l’image de la France en Chine et de subvenir aux besoins de la communauté française.

Mais pas uniquement, depuis début 2015, en effet, la clientèle chinoise est devenue majoritaire dans ses boulangeries, « les Comptoirs de France ».

IMG_7972.jpg

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains