Pierre-Henri Dumont : « Êtes-vous prêt à réduire l'immigration en France ? »

Publié le 18/06/2019

Pierre-Henri Dumont, député du Pas-de-Calais et membre de l'équipe thématique des Républicains en charge de l'immigration, a profité de la séance de questions au gouvernement pour interpeller Edouard Philippe sur la proposition du gouvernement d'instaurer des quotas annuels d'immigration.

« Monsieur le Premier ministre, vous avez annoncé vouloir un débat au Parlement sur l'immigration mais ce n'est pas un débat que les Français attendent, ce sont des mesures concrètes pour réduire l'immigration. » C'est par ce constat fort que Pierre-Henri Dumont, député du Pas-de-Calais, a souhaité débuter son intervention lors de la séance de questions au gouvernement.

Le député a ensuite rappelé à Edouard Philippe que son gouvernement et lui n'avaient aucune légitimité en matière de politique migratoire tout en déroulant leur mauvais bilan : « quelle crédibilité avez-vous alors que votre gouvernement a battu l'ensemble des records en 2018 : le plus grand nombre de titres de séjour délivrés, de clandestins, de demandeurs d'asile... ? Une tendance qui s'amplifie en 2019 alors même que le nombre d'entrées en Europe diminue. Quelle crédibilité avez-vous alors que votre majorité instaure une véritable prime à l'illégalité en régularisant plus de 50 000 sans-papiers, en ne limitant pas l'Aide médicale d'Etat et en rejetant notre amendement visant à supprimer les réductions dans les transports publics pour les clandestins ? Quelle crédibilité avez-vous quand vous laissez le système de demandes d'asile paralysé par des demandes de pays sûrs sans visa comme l'Albanie ou la Géorgie, quand 60% des demandeurs d'asile en France ont déjà été déboutés d'une demande similaire ailleurs en Europe et quand vous laissez le choix entre asile et illégalité, ne reconduisant pas dans leurs pays 90% des déboutés ? »

Pierre-Henri Dumont a tenu à souligner que la proposition de quotas d'immigration qu'émet aujourd'hui le gouvernement « ne concerne que l'immigration économique, soit 13% des arrivées légales, oubliant les autres portes d'entrée, notamment l'immigration familiale. Il n'y a pas de droit de l'Homme à immigrer dans le pays de son choix ». Et de rappeler que « c'est aux Français de décider qui entre et qui réside en France et c'est à leurs représentants de voter des plafonds annuels d'immigration ».

Pourquoi ces plafonds ? Parce que « la réalité, c'est que nos capacités d'intégration sont dépassées et que vous êtes incapables de limiter les entrées » estime Pierre-Henri Dumont.

Et de conclure en déroulant les propositions concrètes pour réduire l'immigration que font les Républicains depuis deux ans : « interdire la régularisation des étrangers entrés illégalement en France, conditionner l'accès aux prestations sociales à 3 années de cotisations, limiter le regroupement familial en augmentant le plafond de ressources, supprimer le droit du sol pour les immigrés illégaux, conditionner l'aide au développement au retour des sans-papiers dans leurs pays... Monsieur le Premier ministre, êtes-vous prêt à enfin écouter votre opposition et à appliquer ces mesures de bon sens pour réduire l'immigration en France ? »

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

Bruno Retailleau : « Nous devons repenser toute notre législation sur l'immigration »

Bruno Retailleau : « Nous devons repenser toute notre législation sur l'immigration »

Published on 25/09/2019

Ce mercredi matin, Bruno Retailleau, sénateur de la Vendée et président du groupe les Répu

Éric Ciotti au Figaro : « Nos capacités d'assimilation sont saturées ! »

Éric Ciotti au Figaro : « Nos capacités d'assimilation sont saturées ! »

Published on 18/09/2019

Eric Ciotti, Député des Alpes-Maritimes, accuse le chef de l'État de ne pas s'attaquer aux

Eric Ciotti : « Aujourd'hui, il y a trop d'immigration que nous ne pouvons plus intégrer »

Eric Ciotti : « Aujourd'hui, il y a trop d'immigration que nous ne pouvons plus intégrer »

Published on 19/06/2019

Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes et président de la Commission nationale d'investit