Un Nuremberg des djihadistes

Publié le 29/03/2019

Nicole Belloubet, garde des Sceaux d'Emmanuel Macron, a reconnu sur BFMTV le 24 mars dernier que 200 djihadistes étaient déjà revenus en France. Elle a précisé : « Pour le moment, ils sont en détention ou ils sont sous contrôle. Il n’y a pas de difficulté de ce côté-là. » Un aveu inquiétant...

Laurent Wauquiez a immédiatement réagi aux propos de la garde des Sceaux et a rappelé deux mesures fortes portées par notre famille politique :

Afin d'éviter tout retour de ceux partis faire le djihad, le président des Républicains a rappelé que les Républicains souhaitaient la création d'un Nuremberg des djihadistes.

Laurent Wauquiez a ainsi réitéré sa proposition, faite au conseil national de Lyon du 16 mars dernier, que l'Europe prenne l'initiative d'un tribunal pénal international en Irak pour que tous les djihadistes soient jugés et incarcérés sur place. Notons que le 25 mars dernier, les forces kurdes ayant mis fin à l’Etat islamique ont aussi appelé à la création d'un tribunal international spécial pour juger les djihadistes accusés de crimes.

Alors que les Etats-Unis font pression pour que les pays européens reprennent leurs propres ressortissants, l’Europe doit refuser le retour des djihadistes sur son sol. Ce sera un axe fort de notre campagne dans le cadre d’un « bouclier européen contre l’islamisme », comprenant la fermeture de toutes les mosquées islamistes d'Europe et l’expulsion des imams qui prêchent la haine ainsi que des étrangers radicalisés. Le gouvernement refuse d'ailleurs d'expulser les près de 3 400 étrangers résidant en France actuellement fichés pour radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

Nous appelons depuis des mois à interdire le retour des djihadistes. En prenant les armes contre notre pays, ils ont renoncé à leur nationalité. Le Royaume-Uni a fait montre du courage qu'Emmanuel Macron n'a pas : par une politique de passport bans, le gouvernement anglais a retiré leur nationalité et interdit le retour à plus de 150 djihadistes.

>> Toutes nos mesures pour lutter contre le terrorisme islamiste

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

Bruno Retailleau au JDD : « Macron doit agir face à l'islamisme »

Bruno Retailleau au JDD : « Macron doit agir face à l'islamisme »

Published on 21/10/2019

Le président des sénateurs LR dévoile sa proposition de loi pour interdire les candidature

Eric Ciotti : « Il faut sortir de la banalisation et de la psychiatrisation des actes terroristes »

Eric Ciotti : « Il faut sortir de la banalisation et de la psychiatrisation des actes terroristes »

Published on 07/10/2019

Ce lundi matin, Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, était l'invité des 4 Vérités, sur France 2, pour évoquer l'a

Monsieur Macron, agissez contre l'islamisme

Monsieur Macron, agissez contre l'islamisme

Published on 05/05/2019

Monsieur le président de la République,