Nathalie Loiseau doit se désolidariser de Pascal Durand

Publié le 20/05/2019

Sur la liste de la République en marche conduite par Nathalie Loiseau pour les élections européennes, figure Pascal Durand en 18ème position, soit en rang dit « éligible » au Parlement européen.

Cette candidature pose un véritable problème, dans la mesure où Pascal Durand a pris plusieurs fois publiquement des positions extrémistes.

Il a, d'abord, appelé au droit au boycott d'Israël estimant, sur OummaTV (23 mai 2016), « scandaleux » « le fait que l'on ne puisse pas appeler au boycott [d'Israël] ». Il a, par ailleurs, dans la même interview, étrangement considéré qu'Israël bénéficiait d'une « (...) impunité internationale ».

À de tels propos, s'ajoutent d'autres, très inquiétants, concernant un terroriste palestinien. Interrogé sur Marouane BARGHOUTI, qui fut chef de file du groupe paramilitaire Tanzim et condamné en Israël pour le meurtre de cinq personnes, Pascal Durand a jugé que ce dernier pouvait disposer d'une « légitimité », tentant là de justifier un projet de rencontre avec ce terroriste sur la recommandation de Daniel COHN-BENDIT.

Nous demandons solennellement à Nathalie Loiseau et à la République en Marche de se désolidariser de tels propos et de s'expliquer sur le choix de Pascal Durand en position éligible. Il est préoccupant de devoir constater qu'Emmanuel MACRON ait décidé de donner un tel espace à l'islamo-gauchisme sur la liste qu'il a composée. Stratégie électoraliste ? Conviction communautariste ? Quelle qu'en soit la raison, Emmanuel MACRON porte une lourde responsabilité politique en effectuant le choix de Pascal Durand.

Geoffroy DIDIER
Directeur de campagne des élections européennes

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

Commission Nationale d'Investiture du 20 novembre

Commission Nationale d'Investiture du 20 novembre

Published on 20/11/2019

La Commission Nationale d'Investiture, qui s'est réunie le 20 novembre 2019 au siège des Républicains, a souhaité app

Commission Nationale d'Investiture du 12 novembre

Commission Nationale d'Investiture du 12 novembre

Published on 12/11/2019

La Commission Nationale d'Investiture, qui s'est réunie le 12 novembre 2019 au siège des Républicains, a souhaité app

Commission Nationale d'Investiture du 6 novembre

Commission Nationale d'Investiture du 6 novembre

Published on 06/11/2019

La Commission Nationale d'Investiture, qui s'est réunie le 06 novembre 2019 au siège des Républicains, a souhaité app