Nadine Morano : « Ce qui nous tue, ce sont les divisions »

Publié le 04/06/2019

Invitée d'Audrey Crespo-Mara dans la matinale d'Europe 1 pour évoquer le futur des Républicains, Nadine Morano, députée européenne, a appelé les responsables de notre famille politique à s'unir et à « travailler tous ensemble pour que nous puissions reparler à tous les Français ».

Silencieuse depuis la démission du président des Républicains dimanche soir, Nadine Morano explique ce mardi qu'elle « respecte le choix fait par Laurent Wauquiez ». Une présidence ont elle tire un bilan positif : « Laurent Wauquiez a redressé les finances de notre parti politique, il a remis en ordre les fédérations départementales. Nous avons beaucoup travaillé, nous avons notamment proposé un plan de baisse de la dépense publique de 20 milliards par an, nous avons dénoncé la politique du gouvernement sur l'augmentation de la CSG, des taxes sur les carburants, sur les 80km/h... »

Un problème de leadership ? De ligne ? De manque de travail de fond ? La députée européenne balaie ces trois hypothèses d'un revers de main et explique la situation délicate que vivent les Républicains par la désunion qui règne au sein de ses dirigeants : « ce qui nous tue, ce sont les divisions. Ce n'est pas le manque de travail ou la personnalité de Laurent Wauquiez. C'est la volonté de chacun de construire sa petite PME. Si on veut réussir, on doit travailler tous ensemble dans notre parti politique. » L'occasion pour elle d'évoquer les origines de son engagement politique : « je me suis engagée en politique, au RPR, pour mon pays, pas pour m'engager dans une bataille de chiffonniers. »

Interrogée sur les alliances que les Républicains pourraient nouer avec d'autres partis, aussi bien les formations centristes que le Rassemblement national, Nadine Morano répond que ce n'est pas un enjeu pour notre famille politique. « L'enjeu, c'est que nous reparlions à tous les Français. Avant de parler d'union avec d'autres partis, il faut que nous sachions ce que nous avons à nous dire entre nous, au sein des Républicains. Et au sein de notre parti, chacun a sa pierre à apporter à l'édifice de la reconstruction. »

Et de conclure l'interview par un nouvel appel au rassemblement et à l'union. Pour Nadine Morano, la reconstruction se fera « uniquement si nous savons nous rassembler » parce qu'« en étant divisés, on fait fuir les Français. »

« Ne cédons pas au vent de panique, gardons du sang-froid pour sortir de cette situation tous ensemble ! »

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

Participez à notre grande consultation sur les principes fondamentaux des Républicains !

Participez à notre grande consultation sur les principes fondamentaux des Républicains !

Published on 11/07/2019

Une nouvelle période s'ouvre pour notre famille politique, celle de la refondation.

Jean Leonetti : « Cette journée est un point de départ et non pas un aboutissement »

Jean Leonetti : « Cette journée est un point de départ et non pas un aboutissement »

Published on 06/07/2019

Jean Leonetti, président par intérim des Républicains et maire d'Antibes, était ce samedi matin l'invité de France In