22 octobre 2018

Ce vendredi, Lydia Guirous, porte-parole des Républicains, était en visite dans le nord de l'Aisne, en Thiérache, un territoire rural de plus en plus confronté à la fracture territoriale.

Tout avait débuté par un simple contact au Campus des jeunes du Touquet, début septembre. Corentin Quignon, responsable départemental des Jeunes Républicains de l'Aisne, animait un débat sur l'Europe et la sécurité aux côtés de Lydia Guirous, porte-parole des Républicains. De fil en aiguille et parce que tous deux sont sensibilisés aux problèmes de la fracture territoriale, l'idée d'un déplacement de la porte-parole en Thiérache fut acté.

« Il y a un mépris de certains urbains vis-à-vis de nous, c'est insupportable ! C'est blessant. On a vraiment le sentiment d'être déconsidérés et d'être mis de côté », confiait récemment à Valeurs Actuelles le jeunes responsable des Républicains, particulièrement heureux que Lydia Guirous ait répondu, vendredi dernier, à cette invitation. « Elle va pouvoir faire remonter les attentes des jeunes ruraux », souligne-t-il, insistant sur les problèmes des transports particulièrement importants dans les campagnes. « Contrairement aux villes, il n'y a presque pas de bus et certainement pas de métro. Avoir le permis est indispensable et, malheureusement, utiliser une voiture coûte très cher. A 1,50 € le litre de diesel, ça pique ! Les transports publics, qui ne sont déjà pas très nombreux, ferment progressivement », témoigne Corentin Quignon.

Et pourtant, comme l'a constaté Lydia Guirous, ces territoires ont des activités économiques bien implantées et vivent dans des bassins marqués par la solidarité et l'entraide.

Après la visite de la société Nespoli à La Capelle, spécialisée dans la fabrication de matériels de peinture et de maçonnerie, Lydia Guirous a rencontré à Haution les responsables de la ferme Orion, spécialisée dans la fabrication du Maroilles fermier. L'occasion également d'échanger avec le responsable des éleveurs de l'arrondissement de Vervins et du responsable syndical des producteurs de lait. Direction ensuite Fontaine-les-Vervins où le maire les Républicains, Laurent Marlot, avait organisé avec Corentin Quignon et Bernadette Pardon, déléguée de circonscription, une réunion publique à laquelle a notamment participé Pascale Gruny, sénatrice, élue quelques jours plus tôt présidente de la fédération de l'Aisne.

Lors de cette réunion, après un préambule pendant lequel elle s'est félicitée des élections internes qui marquent une étape importante de la refondation de notre famille politique, Lydia Guirous a échangé avec l'assistance au travers de questions-réponses qui ont porté sur la sécurité, la PMA, l'Europe... et l'avancée du projet des Républicains pour les élections européennes de mai 2019. Un sujet important pour ce département frontalier de la Belgique.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains