Lydia Guirous : « Le Pacte de Marrakech promeut un appel d'air migratoire »

Publié le 10/12/2018

Lydia Guirous, porte-parole des Républicains, a développé la position de notre mouvement sur le pacte des migrations de l'ONU, lors du point presse hebdomadaire de ce lundi.

Ce pacte dit pacte de Marrakech est en effet « juridiquement non contraignant mais promeut un appel d'air migratoire et le multiculturalisme » rappelle Lydia Guirous. Alors que les Français réclament que leur voix porte davantage, la signature de ce pacte n'a fait l'objet d'aucune consultation ni d'aucun débat au Parlement : « Le pacte de Marrackech constitue un déni de démocratie »

Nous aurions aimé qu'un véritable débat ait lieu. Il n'y a jamais eu autant de titre de séjour délivrés en France. Notre pays connaissant une crise de l'emploi et du logement n'a plus les moyens d'accueillir. De plus, Lydia Guirous a rappelé que ce texte est contraire à notre modèle républicain d'immigration qui veut que ce soit celui qui est accueilli qui s'adapte à la société et non pas l'inverse. Et de conclure : « chaque peuple doit pouvoir choisir qui il veut accueillir ».

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

Le Rendez-vous des idées se confronte à l'affolement du monde

Le Rendez-vous des idées se confronte à l'affolement du monde

Published on 07/03/2019

Les rapports de puissance façonnent la géopolitique de notre monde dominé par les États-Un