Lydia Guirous : « Emmanuel Macron et Christophe Castaner sont incapables de ramener l'ordre en France »

Publié le 22/03/2019

« En être au 19ème samedi, d'avoir 4 mois de chaos en France, c'est un aveu d'échec majeur », considère Lydia Guirous, porte-parole des Républicains, qui était l'invitée ce vendredi midi du Talk Figaro.

Au lendemain de la décision du Bureau du Sénat de saisir la justice après le rapport de la commission d'enquête sur l'affaire Benalla, Lydia Guirous, invitée vendredi midi du Talk Figaro, s'est « réjouie du travail sérieux et rigoureux » effectué. « Cela a été fait dans le principe de la séparation des pouvoirs et de contrôle de l'exécutif, en toute indépendance », salue la porte-parole des Républicains alors qu'Alexandre Benalla, Vincent Crase mais également Patrick Strzoda, directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, sont suspectés de faux témoignage devant la commission d'enquête.

Faisant confiance à la justice, Lydia Guirous estime « urgent de faire éclater la vérité car l'affaire Benalla est en réalité une affaire d'État Macron. Il y a eu beaucoup de dysfonctionnements, beaucoup de choses ont été dissimulées. Pour un simple bagagiste, comme l'avait qualifié Christophe Castaner, on l'a beaucoup protégé », relève Lydia Guirous qui fustige « la mascarade de la commission d'enquête parlementaire de l'Assemblée nationale dont on avait l'impression qu'elle était pilotée en direct depuis l'Elysée et qui n'a abouti à rien, même pas à un rapport ».

Quant aux réactions de la majorité et de l'exécutif, dont les bouderies du Premier ministre et du président de l'Assemblée nationale, « ce sont des réactions puériles qui ne sont pas à la hauteur de leurs fonctions. Cela démontre qu'ils ne sont pas sereins face à cette affaire d'État Macron. Ils doivent respecter les institutions, le Sénat et le président du Sénat », estime Lydia Guirous.

Interrogée sur les manifestations des gilets jaunes et alors que se prépare l'acte 19, Lydia Guirous constate qu'« Emmanuel Macron et Christophe Castaner sont incapables de ramener l'ordre en France. En être au 19ème samedi, d'avoir 4 mois de chaos en France, c'est un aveu d'échec majeur », considère-t-elle en réclamant la démission du ministre de l'Intérieur. « Compte-tenu de ce qu'il s'est passé samedi dernier sur les Champs-Elysées, de l'accumulation de 4 mois de chaos, de violences, de destructions en France tous les week-ends, nous avons demandé la démission de Christophe Castaner. Aucun ministre de l'Intérieur ne serait resté en fonction avec un tel bilan », estime la porte-parole des Républicains qui s'indigne de la « purge politique » envers les hauts fonctionnaires de la police. « Ce ne sont pas les exécutants de la préfecture de police qui sont responsables. Le politique doit avoir du courage et là, Christophe Castaner n'en n'a pas eu. Ses ordres n'ont pas été clairs et il n'a pas à se décharger sur l'administration », considère-t-elle.

Quant aux annonces de l'exécutif, dont le renfort de l'armée, « la force Sentinelle est très efficace contre le terrorisme. Leur mission n'est pas le maintien de l'ordre », observe Lydia Guirous considérant qu'il y avait « des mesures que le gouvernement aurait pu prendre en amont comme interpeller les casseurs, les assigner à résidence, faire beaucoup plus d'interpellations et avoir ensuite des peines car 95% des personnes qui ont été interpellées depuis novembre ont été relâchées, remises en liberté », déplore-t-elle.

Interrogée sur le grand débat et la sortie de crise, Lydia Guirous met en avant les contributions des Républicains, très attachés à redonner du pouvoir d'achat aux Français par une baisse des impôts. Ce qui demande, « mère des batailles », une politique de baisse des dépenses publiques et de lutte contre le gaspillage de l'argent public. Et Lydia Guirous d'évoquer quelques propositions comme l'alignement des régimes de retraite entre les régimes privé et public, la création d'une allocation sociale unique plafonnée à 75% du SMIC, la suppression de l'Aide médicale d'État « sauf urgence vitale », la suppression de tous les doublons administratifs, l'annulation de la CSG pour tous les retraités...

Lors de cette interview, Lydia Guirous a eu à cœur de défendre son combat constant « contre l'islamisme radical qui est en train de gangrener notre société et mettre à mal le droit des femmes ». L'occasion d'indiquer que dans son projet européen, « nous, les Républicains, défendons notre civilisation et ses valeurs. Nous voulons une Europe qui protège ses frontières contre l'immigration de masse, ses entreprises car l'Europe est aujourd'hui dans une forme de naïveté face aux géants chinois et américains. Raison pour laquelle nous défendons la préférence communautaire », souligne la porte-parole des Républicains assurant que « nous serons la surprise de cette élection ».
 

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

« Les suicides dans la police ne sont pas une fatalité »

« Les suicides dans la police ne sont pas une fatalité »

Published on 09/09/2019

Depuis le début de l'année, 48 policiers se sont donné la mort.

Éric Ciotti à BFMTV : « Il faut considérer la sécurité et la protection des Français comme une priorité nationale »

Éric Ciotti à BFMTV : « Il faut considérer la sécurité et la protection des Français comme une priorité nationale »

Published on 02/05/2019

Invité ce jeudi de BFMTV, Éric Ciotti a déploré les nombreux actes de violence qui ont éma

Constance Le Grip : « Face aux black blocs et ultra-jaunes, les Français attendent fermeté et efficacité »

Constance Le Grip : « Face aux black blocs et ultra-jaunes, les Français attendent fermeté et efficacité »

Published on 30/04/2019

Comme tous les députés des Républicains, Constance Le Grip, députée des Hauts-de-Seine, es