23 août 2016

Découvrez la lettre qu'a adressée Nicolas Sarkozy aux adhérents suite à sa démission de la présidence des Républicains.

 

Mes chers amis,

Au moment où j’ai annoncé ma candidature aux primaires de la droite et du centre, je dois quitter la présidence de notre mouvement. Je tenais, à cette occasion, à m’adresser directement à vous.

Il y a presque deux ans, vous me faisiez l’honneur de m’élire à la tête de notre formation politique, qui était alors profondément divisée, au bord de la faillite financière, et souffrait d’une image négative.

Tous ensemble, nous avons accompli un travail considérable, qui nous a permis de refonder un mouvement moderne et démocratique, « les Républicains », pour incarner l’alternance que les Français attendent. 

Rien n’aurait été possible sans vous, sans votre soutien indéfectible, votre désintéressement, votre amour de la France. C’est grâce à votre investissement quotidien et à votre engagement sans faille que nous avons pu présenter aux Français ce visage renouvelé.

Nous avons fait la démonstration de notre unité retrouvée, d’une famille rassemblée reprenant confiance en elle-même. Nous avons remporté les élections départementales puis régionales. Nos candidats aux législatives sont presque tous investis, pour qu’ils puissent aller à la rencontre des électeurs. Nos fédérations sont en ordre de marche, après avoir été renouvelées à l’issue d’un vote dans chacun de vos départements.

Nous avons fait des Républicains la première formation politique de France, avec plus de 265 000 adhérents. Cette force militante fait votre fierté collective.

Nous avons redressé les comptes et permis de trouver les financements nécessaires pour que la primaire de la droite et du centre de novembre puisse se tenir.

Enfin, nous avons entamé un travail de fond considérable, qui nous a permis d’élaborer un projet au service d’une alternance franche et forte. Vous avez été systématiquement associés et consultés sur chacune de nos propositions. Le conseil national a validé le projet des Républicains à la suite d’un débat approfondi le 2 juillet dernier. Il est conforme à nos valeurs et à notre ambition pour la France.

Notre famille politique est désormais prête à relever le défi de l’alternance. J’ai demandé à Laurent Wauquiez, le vice-président délégué, d’assurer la présidence par intérim des Républicains, et à Éric Woerth d’en être le secrétaire général, conformément aux statuts. Luc Chatel continuera à assurer la présidence du conseil national. Ils ont toute ma confiance pour diriger notre famille politique.

Je veux une nouvelle fois vous remercier très chaleureusement pour tout ce chemin que nous avons parcouru ensemble, pour nos échanges si nombreux à l’occasion de mes déplacements dans les départements, pour votre mobilisation qui n’a jamais fait défaut. Je le dis en toute sincérité, j’ai profondément aimé ces deux années à vos côtés. Votre fidélité me touche personnellement, comme elle aura marqué tous les jours de mon engagement à la tête de notre famille politique.

Au moment où j’entame un nouveau combat au service de la France, je veux vous dire combien vous pouvez compter sur mon engagement.

Je sais que les liens que nous avons tissés sont solides. Je suis des vôtres. Je ne l’oublierai jamais.

Croyez en toute mon amitié et en ma profonde reconnaissance,


Nicolas Sarkozy

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains