20 mars 2017

On se souvient des déclarations récentes d'Emmanuel MACRON sur la culture française : "il n'y a pas une culture française, il y a une culture en France et elle est diverse", "L'art français, je ne l'ai jamais vu".

Le propos avait fait grand bruit révélant le cynisme d'un homme nourri aux meilleures écoles de la République, disposant de tous les codes culturels nécessaires mais n'hésitant pas, pour flatter le communautarisme, à renier l'héritage dont il a pourtant amplement bénéficié.

 

Dans un grand journal dominical, ayant perçu le caractère politiquement ravageur de ce propos, toute honte bue, il fustige une gauche "perdue dans le multiculturalisme [...] expliquant qu'il n'y a pas d'identité française", ce que ses déclarations pourtant illustraient.

Il propose finalement une synthèse de ses propres contradictions: "nous sommes une nation dont la culture est faite d'enracinement mais aussi d'une ouverture sans pareille"

 

Comment dire une chose, son contraire et un peu des deux... ainsi va l'opportuniste Emmanuel MACRON.

 

Annie GENEVARD

Secrétaire générale adjointe des Républicains

Députée du Doubs

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains