Laurent Wauquiez à France 3 Occitanie : « Je veux construire une nouvelle droite qui tire les leçons de ses échecs »

Publié le 05/03/2019

En déplacement mardi dans le département de l'Hérault, avant une réunion publique en soirée au théâtre de la Mer à Sète, Laurent Wauquiez était l'invité du journal régional de France 3 Occitanie.

L'occasion pour le président des Républicains d'expliquer le travail de reconstruction du parti auquel il s'est attelé dès son élection en décembre 2017. « Notre objectif est d'offrir aux Français un choix et qu'ils ne soient pas enfermés entre, d'un côté, Emmanuel Macron qui a beaucoup déçu et de l'autre, Marine Le Pen ou Nicolas Dupont-Aignan dont ils voient bien que leurs choix sont des choix hasardeux et de chaos. C'est pour cela que l'on se bat », confie Laurent Wauquiez prenant exemple sur le Brexit. « On voit bien qu'un programme de sortie et de déconstruction de l'Europe au Royaume Uni se traduit par une catastrophe », fait-il observer.

Interrogé sur la reconstruction des Républicains, « j'essaie de faire émerger dans l'Hérault autour d'Arnaud Julien dans la région Occitanie comme dans toute la France, une nouvelle génération à l'image de ce que j'ai voulu faire pour nos têtes de liste européennes avec trois figures neuves que sont François-Xavier Bellamy, Agnès Evren et Arnaud Danjean », précise Laurent Wauquiez. 

Conscient que la droite a pu décevoir, le président des Républicains marque sa volonté de « tourner ces pages du passé et construire une nouvelle droite qui tire les leçons de ses échecs ».

Soulignant le « très bon travail » de Franck Proust, député européen (du Gard), Laurent Wauquiez attend de l'actuel président de la délégation française du groupe PPE « qu'il porte la voix des retraités ».

L'occasion pour le président des Républicains d'évoquer les témoignages de retraités recueillis lors de sa visite à Lunel, confiant que « la façon dont Emmanuel Macron nous traite n'est pas acceptable ». 

« Dans un pays comme la France, que le président de la République refuse même de revaloriser ne serait-ce que du niveau de l'inflation les retraites, c'est indigne qu'il ne fasse pas au moins cela », objecte Laurent Wauquiez qui attend plus largement des élus les Républicains qu'« ils portent des idées simples : on est contre l'immigration massive ; on veut que les retraités dans notre pays soient traités correctement ; et notre obsession, c'est les classes moyennes, ceux qui sont au milieu parce qu'aujourd'hui, en France, quand vous travaillez, bien souvent vous ne gagnez pas plus que si vous restez chez vous. Ce sont ces combats très clairs que les Républicains portent au niveau national et européen », conclut Laurent Wauquiez.
 

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

Conseil national du 16 mars à Lyon

Conseil national du 16 mars à Lyon

Published on 16/03/2019

Samedi 16 mars, plus de 1 500 personnes étaient réunies à Lyon pour le Conseil national de no

Côte-d'Or : succès grandissant du Café Républicain

Côte-d'Or : succès grandissant du Café Républicain

Published on 14/03/2019

Régulièrement, la fédération des Républicains de la Côte-d'Or organise un café républicain

Déplacement de Laurent Wauquiez en Ille-et-Vilaine

Déplacement de Laurent Wauquiez en Ille-et-Vilaine

Published on 08/03/2019

Après l'Hérault mardi, Laurent Wauquiez a choisi de se rendre en Ille-et-Vilaine jeudi pou