Laurence Sailliet : « On ne peut plus continuer ainsi à voir la France pleurer »

Publié le 03/12/2018

A l'image de Laurence Sailliet, sa porte-parole, la famille des Républicains est particulièrement « inquiète » devant « l'escalade de la violence inacceptable des casseurs qui profitent du mouvement des Gilets jaunes pour venir mettre à feu et à sang » des rues tant à Paris qu'en province.

Pour elle, « l'heure est grave » et seule une « solution politique » permettra de s'en sortir. « Emmanuel Macron a les clefs en main. À lui d'intervenir, de prendre les décisions », estime celle qui animait ce lundi matin avec Gilles Platret, porte-parole et maire de Chalon-sur-Saône, le point-presse hebdomadaire des Républicains.

« Il doit faire un geste fort et immédiat qui à lui seul permettra de rétablir un dialogue », estime Laurence Sailliet. Et ce geste fort est d'« annuler l'augmentation des taxes sur les carburants. Sans cela, il sera impossible de pouvoir échanger avec les Gilets jaunes et de mettre fin à ce mouvement », considère Laurence Sailliet qui pousse également la proposition de notre famille politique : « redonner la parole aux Français par la voie d'un référendum qui portera sur la fiscalité écologique ».

L'occasion pour la porte-parole des Républicains d'observer qu'Emmanuel Macron « ne mène pas le programme pour lequel il s'était engagé. Il ne s'était pas engagé à augmenter de 15 milliards les taxes sur les carburants. Il s'était engagé à baisser les impôts. Il les a augmentés de 4,5 milliards en 2018 », dénonce-t-elle.

Au-delà des propositions des Républicains, Laurence Sailliet attend également du président de la République « compte-tenu de l'urgence de la situation, qu'il atterrisse, qu'il revienne sur terre, qu'il sorte du déni ». Une allusion au « long discours » prononcé la semaine dernière par le président de la République en présentant le plan de transition écologique. « Face à la détresse économique et sociale, il a répondu par l'écologie. Il doit maintenant répondre aux vraies questions des Gilets jaunes », note Laurence Sailliet qui demande au président de la République d'entendre les Français. « Mettez fin à votre arrogance et proposez enfin une solution car on ne peut plus continuer ainsi à voir la France pleurer », lui lance Laurence Sailliet pour qui « nul ne peut ignorer cette souffrance sur le territoire, les maux de ces femmes et hommes de tout âge, des jeunes, des retraités qui sont sur les ronds-points depuis des semaines et qui disent qu'on ne peut pas continuer comme cela ».

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

François-Xavier Bellamy : « Notre devoir est de transmettre cet héritage comme nous l'avons reçu »

François-Xavier Bellamy : « Notre devoir est de transmettre cet héritage comme nous l'avons reçu »

Published on 19/04/2019

Vendredi, François-Xavier Bellamy, tête de liste des Républicains aux élections européenne

Daniel Fasquelle à LCP : « Le pays est fracassé »

Daniel Fasquelle à LCP : « Le pays est fracassé »

Published on 10/04/2019

Invité ce mercredi après-midi de LCP, Daniel Fasquelle, Trésorier national des Républicain