Jean Leonetti : « PMA sans père : pour le gouvernement, les jeux sont faits »

Publié le 24/09/2019

Ce mercredi matin, alors que s'ouvre l'examen du projet de loi bioéthique, Jean Leonetti, président par intérim de notre famille politique, était l'invité politique de RFI.

« L'académie de médecine et les pédopsychiatres auditionnés ne savent pas quelles répercussions peut avoir le fait de ne pas avoir de père. On va créer des enfants sans père sans savoir si ça porte ou pas un préjudice pour l'enfant. » C'est par ces mots de prudence que Jean Leonetti, médecin de profession, a débuté son interview au micro de RFI sur l'extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules.

Aux yeux de notre président par intérim, co-auteur de la loi sur la fin de vie, « la bioéthique, ce sont des conflits de valeurs ». S'il comprend que des personnes, peu importe leur sexe, s'aiment et souhaitent un enfant, il souligne le doute qui subsiste quant aux conséquences provoquées par l'inexistence d'un père. « Ici, il y a un conflit de valeurs entre la liberté d'avoir un enfant et celui de la vulnérabilité. Vouloir un enfant, c'est normal. Mais la vraie question, c'est de savoir si l'on donne toutes ses chances à l'enfant qui naît ou si l'on le prive de quelque chose. »

Après avoir expliqué qu'il voterait contre cette extension de la PMA s'il était encore député, Jean Leonetti a dénoncé la démarche du gouvernement dont le but a été depuis le début d'imposer la volonté du candidat à l'élection présidentielle Emmanuel Macron, sans permettre la tenue d'un débat. Le maire d'Antibes souligne la duplicité d'un exécutif qui « nous dit qu'il faut avoir un débat apaisé sans être tolérant », prenant exemple sur l'exclusion d'une députée LaREM, opposée à l'extension de la PMA. Aux yeux de Jean Leonetti, « le débat a été escamoté » puisque le gouvernement dit que « c'est dans l'air du temps, vous êtes des ringards si vous y êtes opposés », qu'il « a ignoré les États généraux de la bioéthique, le Comité d'éthique » et que « madame Buzyn a d'ailleurs dit que la PMA ne posait aucun problème éthique ». Pour notre président par intérim, « dans ce cas, ce n'est pas la peine de discuter. Les jeux étaient faits. Ils avaient décidé d'étendre la PMA et ils le font », souligne-t-il finalement.

Interrogé sur l'existence d'un effet domino, Jean Leonetti a dénoncé une réforme qui se ferait « pour être dans l'air du temps » et a rappelé qu'« Edouard Philippe disait que la PMA conduirait à la GPA. Maintenant qu'il est Premier ministre, il a changé d'avis et dit que la PMA ne conduit finalement pas à la GPA ». Un revirement qui montre bien, pour le maire d'Antibes, l'existence de cet effet domino.

Enfin, en guise de conclusion, Jean Leonetti a invité les Français à se saisir de ce débat car il considère que « ce n'est pas un sujet d'experts et de politiques. Le début de la vie, tout comme la fin de vie, concerne tout le monde. »

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

Jean Leonetti : « Je le dis depuis le début, la PMA sans père aboutira aux mères porteuses »

Jean Leonetti : « Je le dis depuis le début, la PMA sans père aboutira aux mères porteuses »

Published on 11/09/2019

Ce mercredi matin, Jean Leonetti, président par intérim de notre famille politique et maire d'Antibes, était l'invité

Jean Leonetti : « PMA sans père, je regrette que le gouvernement considère qu'il n'y a pas de problème éthique »

Jean Leonetti : « PMA sans père, je regrette que le gouvernement considère qu'il n'y a pas de problème éthique »

Published on 25/07/2019

Président par intérim de notre famille politique, Jean Leonetti était ce mercredi soir l'i