07 février 2018

Alors que la préfecture de police a annoncé que 2 000 personnes ont été coincées cette nuit sur la RN 118, que les transports en commun sont très fortement perturbés et qu'il a été recommandé à la dernière minute aux travailleurs de ne pas prendre leur voiture, le gouvernement botte en touche sur sa responsabilité face à la situation actuelle.

Faute avouée aurait pu être à moitié pardonnée, surtout si une proposition était faite et une action entreprise pour ne plus jamais en arriver là. Nous avons assisté à l'exact inverse ce matin. Qu'ils soient bloqués dans leur voiture comme c'est le cas encore à midi d'au moins 900 véhicules, transporteurs routiers en retard dans leurs livraisons ou usagers des transports en commun attendant sur le quai depuis de longues minutes, les Français ont pu entendre le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, affirmer qu'il était « difficile d'anticiper » et qu'on n'allait tout de même pas « adapter nos infrastructures à un moment exceptionnel qui se tient tous les quatre ou cinq ans ». Rares sont les responsables publics qui assument aussi vertement leur attentisme.

Le gouvernement le sait bien : ces intempéries de grande ampleur ont hélas vocation à se produire de plus en plus fréquemment et, même s'ils ne devaient avoir lieu « que tous les quatre ou cinq ans » selon l'expression hasardeuse du porte-parole, le devoir des pouvoirs publics est d'anticiper. Les embarras humains et les pertes économiques énormes que ces événements produisent ne peuvent être ainsi balayés d'un revers de main, ajoutant le mépris face aux conséquences à l'impréparation face aux causes.

Nous demandons au gouvernement si ce n'est moins de nonchalance, au moins une réelle anticipation des événements à venir de la sorte. Oui, nous devons adapter nos infrastructures pour ne plus donner l'image, comme c'est le cas depuis hier soir, d'un pays incapable de faire face à un phénomène climatique relativement mineur et parfaitement prévisible.

Geoffroy DIDIER
Secrétaire Général, responsable du Porte-parolat
Député Européen

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains