Gilles Platret : « Le Gouvernement multiplie les contraintes sur les collectivités locales et il est en train de revenir sur plusieurs décennies de décentralisation »

Publié le 19/11/2018

Alors que se déroule cette semaine le salon des maires dont le point d’orgue sera, jeudi, la tenue du Congrès des maires, Gilles Platret, porte-parole et maire les Républicains de Chalon-sur-Saône exprime le « sentiment » ressenti par ses homologues, celui d’un « mépris assumé » d’Emmanuel Macron « qui a renié une promesse faite l’an passé, celui de se rendre chaque année au congrès des maires pour rendre compte ».

Emmanuel Macron « a reculé parce qu’il craint la réaction des maires », déplore Gilles Platret. « Lorsqu’un président de la République a peur d’une écharpe tricolore, c’est qu’il y a quelque chose de vicié dans la République française. C’est un signe de dédain auprès d’élus locaux qui ont déjà le sentiment, qu’il s’agisse de maires, d’exécutifs locaux, de présidents départementaux et régionaux, d’être traités par le mépris par un exécutif qui multiplie les contraintes et qui est en train de revenir sur plusieurs décennies de décentralisation », dénonce le maire les Républicains de Chalon-sur-Saône.

Pour lui, cette absence du président de la République, malgré une promesse formulée l’an passé devant l’assemblée générale des 36 000 maires de France, « est un coup dur, un mensonge».

Assurant « l’attachement des Républicains à la décentralisation, au respect des libertés locales et à l’opportunité qu’auront les collectivités de continuer à assumer, au profit de nos concitoyens, les services qu’elle rendent », Gilles Platret plaide pour un dialogue avec l’Etat. « Mais il ne peut se faire sur le principe du reniement des promesses formulées par le président de la République », glisse-t-il.

Signez notre pétition

Non aux régularisations Macron !

Il n’y a jamais eu autant d’immigrés en France. Au cours de la première année du mandat d’Emmanuel Macron, la France a délivré 262 000 titres de séjour, un record depuis 43 ans. De surcroît, notre pays a régularisé 180 000 immigrés clandestins depuis 2012.
Nous apprenons que le gouvernement prépare la régularisation de 10% des sans-papiers présents en France. Le gouvernement refuse de confirmer ou d’infirmer cette information. Les Français ont le droit de savoir combien de clandestins seront admis à séjourner en France.
Revenons au bons sens : l’immigration illégale est illégale et il ne peut y avoir de prime à l’illégalité. Quand une personne entre illégalement en France, elle ne doit pas y rester.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

Geoffroy Didier et Lydia Guirous : « La lettre d'Emmanuel Macron est un nouvel épisode du marchand de sable »

Geoffroy Didier et Lydia Guirous : « La lettre d'Emmanuel Macron est un nouvel épisode du marchand de sable »

Published on 14/01/2019

« Il aura fallu deux mois de quasi-insurrection liée à ses innombrables provocations verbales pour qu'Emmanuel Macron

Gérard Larcher à Europe 1 : « Il faut qu’Emmanuel Macron écoute et entende le pays ! »

Gérard Larcher à Europe 1 : « Il faut qu’Emmanuel Macron écoute et entende le pays ! »

Published on 10/01/2019

Invité ce jeudi de la matinale d’Europe 1, le président les Républicains du Sénat, Gérard Larcher, a réclamé du pr

Laurence Sailliet et Gilles Platret : « Nous n'avons pas de leçons d'amour de la République à recevoir de la part de dirigeants qui ont mené la France dans le chaos »

Laurence Sailliet et Gilles Platret : « Nous n'avons pas de leçons d'amour de la République à recevoir de la part de dirigeants qui ont mené la France dans le chaos »

Published on 07/01/2019

Porte-parole des Républicains, Laurence Sailliet et Gilles Platret ont animé, ce lundi matin, le point de presse de r