22 août 2017

Alors que le terrorisme a de nouveau frappé sauvagement à Barcelone, les Républicains dénoncent avec force le retour à l’angélisme coupable.

Après les explications oiseuses du Président de la République sur les liens supposés entre terrorisme et réchauffement climatique, c’est au tour du ministre de l’Intérieur, Gerard Collomb, de promettre de soigner les problèmes psychologiques des criminels-kamikazes et à la garde des Sceaux de se déclarer favorable au téléphone portable en prison, assurant la coordination possible d’attentats par des détenus radicalisés.

Les Français, légitimement inquiets, sont en attente de mesures et de moyens renforcés pour mener une guerre sans merci contre le terrorisme autrement que par le retour d’une simple police de proximité qui a déjà fait la preuve de son échec sous Lionel Jospin. 

Face à ce grave déni de réalité, les Républicains réclament de nouveau un plan d’urgence pour renforcer la sécurité intérieure et la coordination  de la lutte anti-terroriste au niveau européen.

Georges FENECH, 
Secrétaire national à la Justice

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains