06 avril 2017

Suite à l'attaque chimique, survenue mardi matin à Khan Cheikhoun, la population syrienne continue de vivre l'horreur.

Le bilan s'établirait à plusieurs dizaines de morts dont de nombreux enfants, plusieurs centaines de personnes asphyxiées.

Je condamne avec la plus grande fermeté ce crime atroce. Je renouvelle mon appel urgent à construire une solution militaire et diplomatique à la crise syrienne. L'impuissance des grandes puissances – Etats-Unis, Russie, Union européenne, Turquie, Iran, Pays du Golfe – à s'accorder sur une stratégie commune ne peut pas perdurer. Il faut, tous ensemble, vaincre l'Etat islamique et contraindre le régime syrien à se plier à une solution politique durable. La France doit s'engager sérieusement en ce sens.

Par ailleurs, j'en appelle à la pleine application de toutes les dispositions de la convention sur l'interdiction des armes chimiques (CIAC) et exprime mon plein soutien au mécanisme conjoint d'enquête dépêché par l'organisation des Nations Unies et l'organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC). Les faits et les responsabilités doivent être établis avec certitude et transparence dans les meilleurs délais.

François Fillon

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains