François Baroin : « La suppression de la taxe d'habitation reste en travers de la gorge de tous les maires »

Publié le 20/11/2019

François Baroin, maire de Troyes et président de l'Association des maires de France (AMF) était ce mercredi matin l'invitée d'Elizabeth Martichoux sur LCI. L'occasion de revenir sur le Congrès des maires qui se tient à Paris pendant trois jours et auquel a participé le président de la République mardi après-midi. Évoquant qu'Emmanuel Macron « a été à la hauteur de la gravité, de la dignité, de la respectabilité que les élus sont en droit d'attendre de lui », François Baroin critique tout de même la suppression de la taxe d'habitation, décidée par le président de la République, qui « reste en travers de la gorge de tous les maires ». Interrogé sur l'interdiction des listes communautaires aux prochaines élections municipales, le maire de Troyes demande « l'équivalent d'une commission Stasi où l'on encadre dans le débat toutes les problématiques de l'espace du service public ».

 

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition