14 avril 2016

Pour l'émission spéciale Dialogues Citoyens de François Hollande sur France Télévisions, on nous avait dit qu'on allait voir ce qu'on allait voir, que François Hollande après avoir touché le fond allait remonter à vitesse grand V, que l'opération grande explication allait tout changer...

Que le format de dialogue avec des citoyens était celui où François Hollande excellait...
Et rien n'avait été négligé pour l'occasion, réglages dans les moindres détails par les communicants de l'Elysées, citoyens intervenants validés ou récusés par l'Elysée, conducteur transmis en amont de l'émission.
Et on a vu ce que l'on a vu...
Alors que tout était cadré pour que l'on assiste plus à une pièce de théâtre bien huilée plutôt qu'à un vrai débat spontané, on a vu un Président de la République déphasé, en décalage permanent par rapport à ses interlocuteurs. Un Président de la République satisfait de lui-même alors que la France est dans le peloton de queue de tous les classements européens. Un Président de la République qui a complètement perdu le contact et la perception de ce qu'est la vie réelle vécue par ses interlocuteurs et plus largement par les Français.
A un an de la fin de son quinquennat François Hollande en est encore à promettre que c'est pendant cette dernière année que les Français vont voir leur vie transformée par l'action qu'il aurait menée pendant les quatre années qui viennent de s'écouler.
Las, les Français ont bien compris qu'il n'y avait plus rien à attendre de ce Président à la dérive, si ce n'est la fin de son mandat pour retrouver un peu d'espoir dans l'avenir par l'alternance indispensable pour notre pays.

Sébastien Huyghe
Secrétaire Général adjoint des Républicains 
Député du Nord
Vice-Président de la Région Hauts-de-France

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains