07 février 2018

Près de 2000 automobilistes ont passé la nuit dans leur voiture, au milieu d'embouteillages record (739 km en Île-de-France), sans bénéficier d'aucune information sur leur devenir.

Ce matin, une fois les ministres réveillés, les Français, en entendant leurs explications embrouillées, ont pris conscience d'une chose : le gouvernement a subitement découvert qu'il neige en hiver !

Comment ne pas être scandalisé par cet amateurisme et ce manque total d'anticipation ?

Nos pensées vont aux Franciliens, naufragés de la route cette nuit, ou dans l'incapacité ce matin de se rendre à leur travail; aux usagers de la SNCF, qui se sont retrouvés totalement privés d'information face à des trains en retard ou annulés ; aux passagers des aéroports qui ont dû dormir à même le sol cette nuit…

Pourtant, les moyens techniques existent pour accompagner un épisode neigeux de grande ampleur et éviter de fait ce type de catastrophe, encore faut-il les mettre en œuvre.

Le principe de précaution, au vu des prévisions, aurait dû conduire le gouvernement à prendre des mesures préventives. Or, force est de constater qu'il n'en a absolument pas pris la mesure.

Comme toujours, au-delà de la communication, dès que l'on se retrouve dans l'action, la machine gouvernementale se grippe et prouve son inefficacité.

On est ainsi stupéfait d'entendre ce matin Monsieur Griveaux, porte-parole du gouvernement, nous expliquer sans rire qu'il était difficile d'anticiper le nombre de centimètres de neige qu'il allait tomber alors même que Météo-France, hier après-midi, a annoncé une couche de neige pouvant s'élever jusqu'à 20 cm !

La situation ne devant pas s'arranger dans les heures et la soirée à venir, les Républicains enjoignent l'exécutif à prendre enfin ses responsabilités et à s'engager dans l'action pour éviter qu'une telle situation se reproduise une fois encore.

Gilles PLATRET
Porte-parole des Républicains

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains