14 avril 2017

Dans une vidéo sur le plateau de « Beur FM », Emmanuel Macron a gravement dérapé sur Mohamed Saou, référent du mouvement « En Marche » dans le Val d'Oise, qui a notamment déclaré n'être « pas Charlie ». Cet individu n'en est pas à son premier essai. Il vantait par exemple la politique de M. Erdogan ou soutenait le CCIF et le Parti des Indigènes de la République, qui véhiculent des discours de haine anti-Français.

Malgré la gravité des propos tenus par Mohamed Saou, Emmanuel Macron persiste et signe. Il ne l'avait d'ailleurs pas exclu de son mouvement: « Il a fait un ou deux trucs plus radicaux » mais « c'est un type bien », a déclaré celui qui prétend aujourd'hui diriger notre pays. Cette position est scandaleuse.

Emmanuel Macron démontre une fois de plus ses liens étroits avec le communautarisme. Par pur électoralisme, il soutient un homme qui ne partage pas notre vision de la France.

Je demande à Emmanuel Macron de s'expliquer immédiatement sur ces propos honteux qui sont un dérapage inacceptable.

Eric Ciotti
Sécretaire général adjoint

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains