Élargissement de l'Union européenne : Madame Loiseau s'autorise un mensonge éhonté

Publié le 22/05/2019

Élargissement de l'Union européenne: Madame Loiseau s'autorise un mensonge éhonté Sur RTL, ce mercredi, la tête de liste de la République en Marche, Nathalie Loiseau, a osé déclarer: « L'élargissement [de l'Union européenne], c'est non ».

Comment peut-elle se permettre de mentir ainsi aux Français alors qu'elle connaît parfaitement les options politiques choisies et rendues publiques au nom de la France par Emmanuel Macron ? Comment ose-t-elle prétendre que François-Xavier BELLAMY mentirait lorsqu'il rappelle aux Français les choix du président de la République en faveur de l'élargissement ?

Lors d'un discours prononcé à Trieste le 26 juillet 2017, en accès libre sur le site de l'Elysée, le président affirme, en effet, clairement qu'il est « favorable à [la] perspective d'élargissement » à l'Union européenne des pays des Balkans. Le même mensonge s'est poursuivi ce matin concernant l'entrée de la Roumanie dans l'espace Schengen, que Nathalie Loiseau prétend réfuter à quelques jours du scrutin. Pourtant, à Bucarest, le 24 août 2017, Emmanuel Macron déclare : « Mon souhait est que nous puissions, concrètement, le plus rapidement possible, intégrer la Roumanie à l'espace Schengen ». Chacun de ces deux discours avait, de surcroît, été préparé par Nathalie Loiseau, dans la mesure où elle était alors ministre en charge des affaires européennes.

Au sein de la liste d'union de la droite et du centre, notre message a le mérite de la clarté : les candidats ont tous pris l'engagement de refuser toute forme d'élargissement, qu'il s'agisse de l'Union européenne ou de l'Espace Schengen, et ce pour l'ensemble de la mandature.

Que Madame Loiseau tente de faire oublier sa triste et poussive campagne, c'est son droit. Qu'elle renonce à porter un projet positif en ayant pour unique discours l'antipopulisme, c'est son choix. Mais mentir de manière éhontée aux Français, en direct à la radio, à des journalistes comme à l'ensemble de ses partenaires européens, n'est, en revanche, pas acceptable. À quelques jours d'un scrutin essentiel, Madame Loiseau ne devrait pas avoir le droit d'asséner sans vergogne de telles contre-vérités.

Geoffroy Didier
Directeur de campagne des élections européennes

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

Commission Nationale d'Investiture du 12 novembre

Commission Nationale d'Investiture du 12 novembre

Published on 12/11/2019

La Commission Nationale d'Investiture, qui s'est réunie le 12 novembre 2019 au siège des Républicains, a souhaité app

Commission Nationale d'Investiture du 6 novembre

Commission Nationale d'Investiture du 6 novembre

Published on 06/11/2019

La Commission Nationale d'Investiture, qui s'est réunie le 06 novembre 2019 au siège des Républicains, a souhaité app

Commission Nationale d'Investiture du 29 octobre

Commission Nationale d'Investiture du 29 octobre

Published on 29/10/2019

La Commission Nationale d'Investiture, qui s'est réunie le 29 octobre 2019 au siège des Républicains, a souhaité appo