16 mars 2018

Vice-président des Républicains et député de la 5ème circonscription de l'Ain, Damien Abad était en visite, ce jeudi 15 mars, dans le département des Côtes-d'Armor, à l'invitation de Marc Le Fur, Secrétaire départemental et député de la 3ème circonscription.

A l'occasion de la semaine nationale des personnes handicapées physiques, Damien Abad a voulu faire un focus sur la politique du handicap. Et témoigner de la solidarité de notre famille politique avec les personnels des Ehpad qui manifestaient le même jour pour dénoncer le manque de moyens.

La journée a commencé par une visite de l'ESATCO "Les Pifaudais" à Lamballe où a été récemment créé un restaurant qui salarie des personnes en situation de handicap.

Accueillis par Stéphane de Sallier-Dupin, conseiller régional de Lamballe, et par l'équipe et les parents de l'ESATCO, le Vice-président des Républicains et le Vice-président de l'Assemblée nationale ont pu visiter les ateliers et évoquer notamment les questions de l'apprentissage dans les ateliers protégés et du logement inclusif des salariés. Tous deux ont apprécié que « les 149 travailleurs handicapés de cet établissement sont la preuve qu'il est possible de faire de son handicap une force, y compris dans le secteur industriel ! »

La visite s'est poursuivie à l'Ehpad "Les Genêts" à Merdrignac où Damien Abad et Marc Le Fur ont pu exprimer leur solidarité avec les personnes de l'Ehpad en journée d'action pour obtenir plus de moyens. « Ils nous ont fait part de leurs difficultés quotidiennes face à l'inaction gouvernementale », témoigne le Vice-président des Républicains. Quant aux résidents, nombre d'entre eux ont perdu plusieurs centaines d'euros à cause de l'augmentation de la CSG », témoigne le Vice-président des Républicains.

Damien Abad a ensuite pu découvrir une initiative originale à Saint-Brandan : l'association Handichiens. Cette association éduque des chiens qui viennent en aide aux personnes en situation de handicap dans tous les gestes du quotidien. La visite s'est terminée à Loudéac où le club "Aéroplane 22" a pu présenter sa proposition d'accès à l'aéromodélisme pour les personnes handicapés. Les parlementaires ont pu constater combien cette proposition permettaient une véritable ouverture pour des personnes notamment autistes.

180 personnes ont enfin participé à une réunion publique au cours de laquelle Damien Abad et Marc Le Fur ont évoqué les sujets du handicap, mais également des déserts médicaux, du décrochage territorial et du pouvoir d'achat. Plus d'une heure et demie d'échanges avec la salle a permis d'approfondir ces questions concrètement.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains