16 mars 2018

Depuis l'élection de Laurent Wauquiez à la présidence des Républicains, notre famille politique, avec le concours de l'équipe dirigeante, des parlementaires et des nombreux cadres de notre famille politique s'attachent à faire revivre la vie militante.

Mais également à revenir aux fondamentaux de la politique qui est celle d'un partage, d'échanges avec ceux qui s'impliquent à tous niveaux pour faire vivre notre famille politique pour l'âme militante, débattre, réfléchir, élaborer des propositions. Et donner du sens à la politique...

À l'initiative de Romain Bonnet, chargé de mission "les Républicains" pour la 4ème circonscription de la Vienne, une réunion-débat était organisée ce jeudi 15 mars à Targé sur le thème : «Réforme territoriale: quel avenir pour le département de la Vienne ? »

Devant une centaine de personnes, Bruno Belin, président "les Républicains" du Conseil départemental de la Vienne, a fait un tour d'horizon des compétences du Conseil départemental, des conséquences de la réforme territoriale sur le département et les mesures à prendre « pour que nous soyons toujours à la pointe du progrès. »

Le Futuroscope permet au département de rayonner. Mais de nombreuses autres attractions dont le Center Parc, la vallée des singes... sont des sites touristiques incontournables de la Vienne.

Avec un budget à l'équilibre de 500 millions d'euros, dont 20% est réservé aux investissements, le département travaille sur l'avenir, notamment avec une Arena Futuroscope qui doit voir le jour en 2021, mais aussi un mémorial...

« L'optimisation des recettes est primordiale, les collèges ruraux sont maintenus et optimisés malgré parfois des effectifs en baisse, pour que chaque secteur reste dynamique. Le département se veut moteur de l'économie locale », souligne Bruno Belin, prenant à titre d'exemple l'Aéroport de Poitiers. En effet, le département de la Vienne a investi 750.000 euros pour que les autres partenaires (CCI...) suivent. Au total 2 millions d'investissements publics ont été versé pour une retombée économique de 15 millions.

Lors de cette réunion, au soir d'une journée marquée par une nouvelle manifestation nationale des personnels de santé, l'avenir et surtout les moyens humains et financiers à affecter aux Ehpad ont également été évoquées, ainsi que les problèmes dus au manque de médecins.

Bruno Belin et Romain Bonnet ont également évoqué d'autres sujets comme la future règlementation à 80 km/h « particulièrement contestée » sur les routes secondaires, la fracture territoriale opérée par le Gouvernement, la fermeture de classes dans les zones rurales ainsi que le rapprochement, sur certaines politiques comme l'agriculture, avec le département voisin des Deux-Sèvres

Après des échanges riches et nourris, la réunion s'est ensuite clôturée par le traditionnel pot de l'amitié et un buffet.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains