05 mai 2018

Communiqué de presse d'Eric Ciotti concernant le voyage d'Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie

« La Nouvelle-Calédonie c’est la France. En offrant la neutralité de l’Etat aux indépendantistes Emmanuel Macron commet une faute qui menace l’intégrité d’une partie du territoire national. »

Six mois avant la tenue d’un référendum sur le statut de la Nouvelle-Calédonie, le président de la République Emmanuel Macron n’a pas souhaité exprimer de préférence pour ou contre l’indépendance. En déclarant notamment que « le temps n’est plus à la possession unilatérale », il s’approprie le vocabulaire indépendantiste et oublie que la France ne « possède » pas la Nouvelle Calédonie car la Nouvelle-Calédonie c’est la France.

Il commet une faute majeure et offre la neutralité de l’Etat français aux indépendantistes. Le rôle du Président de la République est de garantir l’intégrité du territoire français, pas d’être un observateur politique sur le sol national.

Cette neutralité est choquante. Les calédoniens font pleinement partie de l’histoire de France, avec ses ombres et ses lumières. L’heure est au rassemblement et non pas aux paroles de division.

Eric Ciotti
Député des Alpes-Maritimes
Président de la Commission Nationale d'Investiture des Républicains

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains