16 octobre 2015

Alors que le chômage des jeunes atteint des niveaux record - et particulièrement en Ile-de-France où il est de 18% - le candidat de François Hollande n'a rien trouvé de mieux que de proposer la création de 5.000 nouveaux emplois jeunes.

Quelle considération la gauche régionale a-t-elle pour les jeunes d'Ile-de-France si elle en est réduite à ne nous proposer que des emplois publics précaires financés directement par le contribuable ? 

Face à Claude Bartolone, qui n'a pas d'autre ambition pour la jeunesse que la précarité et l'assistanat, nous préférons Valérie Pécresse, qui mise sur l'accès à la formation, l'apprentissage et la multiplication des expériences professionnelles.

Valérie Pécresse défend un programme régional ambitieux pour les jeunes :

  • investir massivement dans les lycées et les internats pour améliorer les conditions d’accueil des lycéens partout en Ile-de-France.
  • Créer 1.000 places en internat d'excellence pour permettre aux jeunes issus de milieux défavorisés d'accéder à une formation qui leur ouvrirait un avenir à la hauteur de leurs talents. La gauche n’en a créé que 120 en 17 ans, bien loin des 2.500 qu’elle avait promis !
  • relancer l'apprentissage. La gauche régionale n'a eu de cesse que de réduire les aides aux apprentis et à leurs employeurs : une politique absolument irresponsable quand ont sait que 80% des apprentis trouvent un emploi à l’issue de leur formation.
  • instauration du principe "subvention régionale contre accueil d'un jeune" en stage, en apprentissage ou en contrat d’insertion. Avec 2 milliards d’euros de subventions régionales versées à des milliers d’entreprises, de collectivités et d’associations, cette mesure simple permettrait d'offrir 100.000 expériences professionnelles supplémentaires aux jeunes Franciliens.
  • Offrir l’apprentissage du code de la route dans les lycées et les CFA de la région pour augmenter l'employabilité des jeunes, en finançant cette mesure par la personnalisation des plaques d'immatriculation aux entreprises et aux particuliers.

Face aux vieilles recettes de Claude Bartolone, les jeunes ont choisi le projet crédible de Valérie Pécresse !

 

Les délégués nationaux franciliens des Jeunes Républicains 

Gabrielle Amzal

Julia-Anne Truquin

Pierre Liscia

Charles-Henri Alloncle

Thomas Khaski

Marie-Astrid de Montmarin

Pierre-Henri Bovis

Clément Forestier

Shervin Janani

Geoffrey Carvalhinho

Sophia Bahri

Paul Guyot-Sionnest

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains