Bruno Retailleau : « Emmanuel Macron refuse le combat contre l'islamisme »

Publié le 20/11/2019

Ce mercredi matin, Bruno Retailleau, président du groupe les Républicains au Sénat et sénateur de Vendée, était l'invité politique de Public Sénat. L'occasion de dénoncer la « démission d'Emmanuel Macron face à l'islam politique » après que ce dernier s'est prononcé contre l'interdiction des listes communautaires hier lors de son intervention au Congrès des maires. Intervention que Bruno Retailleau a qualifiée de « show », dénonçant par la même occasion le mépris du président de la République pour les territoires et relevant que dans son discours, « Emmanuel Macron n'a pas prononcé le mot ruralité ».

 

Signez la pétition

Exigeons 5h d'activités d'intérêt général par semaine en contrepartie du RSA !

Il y a huit ans, Laurent Wauquiez fut l'un des premiers à dénoncer les dérives de l'assistanat et à proposer l'instauration de contreparties au versement du RSA. Huit ans plus tard, Edouard Philippe a évoqué cette idée. Idée immédiatement rejetée par son propre gouvernement...
Nous croyons à la politique sociale par le travail, pas à la politique sociale par l'assistanat ! L'un des grands maux de notre pays est d'enfermer dans l'assistanat de trop nombreux Français en ne valorisant pas assez la reprise d'un travail.
Nous demandons que soit modifiée la loi pour conditionner à au moins 5h d'activités d'intérêt général par semaine le versement du RSA.

Signez la pétition