29 juillet 2015

Le Gouvernement annonce fièrement une baisse de 0,1 point du taux de chômage à la fin juin alors que le seuil des 6 millions d'inscrits à pôle emploi a été atteint !

Serait-ce l'effet du soleil qui conduit nos dirigeants à ignorer la situation économique réelle de la France ?

En effet, les derniers chiffres relatifs aux artisans et aux commerçants, qui constituent la première entreprise de France, montrent l'urgence à agir !

D'après la dernière enquête rendue publique par l'UPA, l'activité des entreprises du secteur du commerce de proximité et de l'artisanat a baissé de 2% après un premier recul de 2,5% au premier trimestre. L'artisanat des travaux publics enregistre une baisse de 7% pendant que le secteur de l'hôtellerie et de la restauration connait un recul de 3% de son l'activité et que 100 dépôts de bilan par semaine sont enregistrés.

Les Républicains proposent systématiquement, au Sénat comme à l'Assemblée nationale, des mesures pour libérer les énergies au sein de nos TPE et PME. Par exemple, nous avions proposé un délai de trois ans pour mettre en place les obligations liées aux franchissements des seuils sociaux.

Au lieu de cela, le Gouvernement s'acharne à créer de nouvelles contraintes, par exemple avec la création de commissions paritaires régionales pour les TPE qui permettront à des personnes étrangères à l'entreprise d'y pénétrer ou de s'attribuer un rôle de médiation.

Les Républicains demandent instamment au Gouvernement de revoir sa copie et d'en finir avec des mesures néfastes au développement de l'artisanat et du commerce.

Jean-Baptiste LEMOYNE
Secrétaire national au Commerce et à l'Artisanat
Sénateur de l'Yonne

Valérie LACROUTE
Secrétaire nationale au Commerce et à l'Artisanat
Députée de Seine-et-Marne

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains