23 juin 2015

Annie Genevard, Déléguée à l’Education Les Républicains, ne cesse de dénoncer la réforme du collège dont personne ne veut.

Après s’être obstinée, malgré les vives contestations, à supprimer les classes bilangues qui avaient fait leurs preuves, la Ministre de l’Éducation a nommé une déléguée ministérielle pour renforcer l’apprentissage de l’allemand de l’école au lycée. La lettre de mission indique que la déléguée devra favoriser le développement de l'apprentissage de l'allemand, au collège renforcer l'allemand en langue vivante 2 et développer au lycée les sections Abibac…. En résumé, cette mission tente de rétablir tout ce que le Ministère a supprimé par sa réforme contestée y compris par l’Académie française ! Comment créer un problème pour pouvoir le résoudre ? On ne peut qu’être surpris par cette inconstance et cet amateurisme !

Un amateurisme dont on a vu une autre illustration avec la disparition des programmes de certaines séries au lycée de la philosophie et de l’histoire/géographie lors de la publication d’un arrêté relatif aux horaires. Comment une simple erreur matérielle traduit un manque de rigueur flagrant !

Annie GENEVARD
Déléguée à l’Education
Députée du Doubs

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains