L'addition Macron pour les automobilistes

Publié le 22/06/2018

En un an, le prix du gasoil a augmenté de 25%. Alors que la vitesse a été abaissée à 80 km/h sur 400 000 kilomètres de routes le 1er juillet et que les radars mobiles sont privatisés et multipliés, jamais les carburants n’ont été aussi taxés et pourtant le pire est à venir pour les automobilistes. Calculez dès à présent votre addition Macron !


L'addition Macron pour les automobilistes...

Téléchargez dès à présent notre tract « Stop au racket des automobilistes ! »

⛽️ En 2018, un automobiliste qui fait un plein de 50 litres de gasoil par semaine paye 200 € de taxes supplémentaires.

❗️ Et la hausse ne fait que commencer. Ce même automobiliste payera 370€ de taxes supplémentaires en 2019 et 800 € en 2022.

Visuels_carburants5.jpg

⛽️ Les automobilistes qui se déplacent avec une voiture essence ne seront pas épargnés. Pour un plein de 50 litres d'essence par semaine, il y aura 100€ de taxes supplémentaires en 2018, 180€ en 2019 et 400€ en 2022.

Visuels_carburants4.jpg

➡️ Sur le mandat, la hausse de fiscalité énergétique représentera une facture de 46 milliards d'euros pour les ménages et les entreprises.

❌ « C'est de l'écologie, il faut le faire ! » - Emmanuel Macron, 6 novembre 2018. Pourtant, seuls 5% des nouvelles rentrées fiscales sont affectés à la transition énergétique, ce qui démontre bien que le gouvernement est dans une logique de rendement budgétaire. Le prétexte écologiste masque mal la réalité : le gouvernement remplit les caisses de l’État en faisant la poche des Français, faute de lutter contre le gaspillage de l’argent public. Les Français paient l'addition.

Visuels_carburants7.jpg


Prendre la voiture n'est pas toujours un choix...

7 salariés sur 10 utilisent leur voiture pour aller travailler. Tout le monde n’a pas la possibilité de prendre le vélo ou le métro pour aller travail. (Source : INSEE).

Visuels_carburants2.jpg

18,8 millions de Français, soit 1 Français sur 3, vivent dans une « zone blanche de mobilité », c’est-à-dire sans transports en commun. (Source : Cerema).

Visuels_carburants3.jpg

Le gouvernement oublie tous ces Français qui n’ont ni transports en commun ni les moyens de changer de véhicule. Il oublie ces familles qui sont obligées d’accompagner leurs enfants à l’école avec leur véhicule. Il oublie ces personnes âgées ou à mobilité réduite qui vont chaque jour parcourir des kilomètres pour aller se faire soigner ou pour faire leurs courses.


Des rustines qui ne compensent pas le racket fiscal...

❌ Le gouvernement élargit la prime à la conversion dont le montant demeure dérisoire par rapport au prix d’un nouveau véhicule : 2 000 € de prime pour les ménages non imposables et seulement 1 000 € pour les ménages imposablesLe coût d’une petite voiture sans grand confort est de l’ordre de 10 000 €. Où les Français trouveront-ils de quoi payer la différence alors qu’ils ont subi cette année 4,5 milliards d’euros de hausse d’impôts et de taxes ?

❌ Le gouvernement élargit également le chèque énergie mais ce chèque de seulement 200 € par an ne concerne que les ménages les plus modestes (moins de 7 700 € de revenu fiscal de référence) et ne soulage en rien l’explosion des taxes sur le gaz et le fioul pour les classes moyennes. Rappelons qu’avec un litre de fioul à plus de 1 €, remplir une cuve de 2000 litres coûte 500 € de plus que l’année dernière.

❗️ Des rustines improvisées qui compensent donc à peine 5 % de la hausse des taxes.


Les propositions des Républicains 

✅ Nous demandons l’arrêt immédiat de toutes les hausses de taxes créées depuis 2017, grâce à une véritable lutte contre le gaspillage de l’argent public.

Visuels_carburants6.jpg

✅ Les Républicains rappellent d'abord leur règle d'or : zéro augmentation de taxes grâce à une véritable lutte contre le gaspillage de l'argent public. Les Républicains sont les seuls à avoir détaillé un plan de 20 milliards d’euros d’économies en un an, comprenant notamment le passage aux 39 h des fonctionnaires, une allocation sociale unique plafonnée à 75 % du SMIC, 3 ans de cotisations pour les étrangers avant d’accéder aux prestations sociales (RSA, minimum vieillesse, allocations familiales et logement), la suppression de l’AME… Dans la région qu'il préside, Laurent Wauquiez a fait des économies de fonctionnement inédites et inégalées (- 12 % en deux ans), ce qui a permis de ne pas augmenter d'un centime la taxe sur les cartes grises (alors qu'elle a augmenté de 5 % en moyenne dans les autres régions) et d'exonérer de carte grise les véhicules propres.

« Qui peut comprendre, alors que le prix du baril explose, que le président rajoute toujours plus de taxes ? Lutter contre le réchauffement climatique, ce n'est pas cibler ceux qui n'ont pas d'autre choix que de prendre leur voiture pour aller travailler. » - Laurent Wauquiez

✅ Plutôt qu'une écologie punitive, c'est une écologie incitative et innovante que nous soutenons, pas la surenchère de taxes et de normes.


Calculateur de l'addition Macron pour les automobilistes

Calculez dès à présent votre perte de pouvoir d'achat avec les taxes supplémentaires que vous acquittez cette année et que vous acquitterez en 2022 en indiquant votre consommation hebdomadaire de carburant. ⤵️

Signez notre pétition

Non aux régularisations Macron !

Il n’y a jamais eu autant d’immigrés en France. Au cours de la première année du mandat d’Emmanuel Macron, la France a délivré 262 000 titres de séjour, un record depuis 43 ans. De surcroît, notre pays a régularisé 180 000 immigrés clandestins depuis 2012.
Nous apprenons que le gouvernement prépare la régularisation de 10% des sans-papiers présents en France. Le gouvernement refuse de confirmer ou d’infirmer cette information. Les Français ont le droit de savoir combien de clandestins seront admis à séjourner en France.
Revenons au bons sens : l’immigration illégale est illégale et il ne peut y avoir de prime à l’illégalité. Quand une personne entre illégalement en France, elle ne doit pas y rester.

Signez la pétition

Nos dernières actualités

Fiscalité : le gouvernement veut-il encore une politique familiale en France ?

Fiscalité : le gouvernement veut-il encore une politique familiale en France ?

Published on 14/02/2019

Les mesures fiscales envisagées par l'exécutif semblent avoir la politique familiale pour cible principale, dénonce A

Éric Ciotti : « Au gouvernement, c'est le concours Lépine de la stupidité fiscale ! »

Éric Ciotti : « Au gouvernement, c'est le concours Lépine de la stupidité fiscale ! »

Published on 13/02/2019

Il souhaite que le gouvernement agisse « à la source des maux » de l'antisémitisme.