publié le

[Exposés/Suggestions PLC-4/7] l’Entreprise, le Travail, l’Emploi

Concernant l’Industrie, l’Entreprise, le Commerce, le Travail et l’Emploi, il paraîtrait judicieux de reconnaître officiellement et de fixer 3 classes ou divisions de rémunérations légales de base : (A)- Le taux légal d'intérêt sur le capital investi. (B)- Une rémunération raisonnable de la qualification spécialisée et/ou experte mise au service des opérations industrielles, entrepreneuriales, commerciales au sens le plus large. (C)- Des salaires justes et équitables pour la main-d'œuvre peu qualifiée. Sur plusieurs points, l’Etat a déjà défini pour tous les salariés des règles plus ou moins adaptées et plus ou moins réalistes : un Salaire minimum 2016 : SMIC horaire et SMIC mensuel, ainsi que la durée légale de travail de 35 heures par semaine et les durées maximales de travail. Parallèlement à cela, concernant les entreprises (Industrielles, entrepreneuriales, commerciales, artisanales au sens le plus large) il faudrait prendre en compte les périodes de récession de telle sorte que : (1)-Si les bénéfices ont diminué, les 3 classes subissent une réduction temporaire proportionnelle. (2)-Ensuite, tous les bénéfices dépassant ces charges fixes seraient considérés comme des dividendes et distribués au prorata à chacune des 3 divisions : capital, qualification spécialisée et/ou experte et main-d'œuvre peu qualifiée. Par ailleurs, il paraîtrait judicieux d’inciter considérablement plus les salariés à ce qu’ils deviennent de plus en plus les actionnaires de toutes les affaires industrielles (Industrielles, entrepreneuriales, commerciales, artisanales au sens le plus large) ; tout salarié intelligent pourrait ainsi se transformer lentement en un petit capitaliste. De plus, au même titre que l'Instruction est obligatoire, l'Emploi devrait être obligatoire, ainsi que le Vote qui devrait être également obligatoire. Cela impliquerait de faire en sorte que, pendant les périodes de chômage, les chômeurs valides de plus de 18 ans seraient : -Soit en formation rémunérée (ce qui constitue une forme de travail) -Soit employés par exemple pour des travaux publics municipaux (au sens large) rémunérés. Ainsi, tout en absorbant les chômeurs temporaires, cela permettrait (en plus du fait qu’ils resteraient des « actifs » pouvant raisonnablement subvenir à leurs besoins) qu’ils cotisent pour leur retraite et également qu’ils restent assujettis à l’impôt sur le revenu (en considérant que l’impôt sur le revenu serait obligatoire pour tous les actifs même si leur imposition est peu élevée). - Concernant le moteur prioritaire de l’économie : C’est essentiellement et principalement l’industrie privée, l’entreprise privée, le commerce privé et l’artisanat privé, l’agriculture privée et la pêche privée (tous ces secteurs au sens le plus large) qui constituent le moteur central de l’économie. Quand l’économie fonctionne correctement, l’emploi se redresse et le climat social permet alors (bien évidemment) d’autres réformes encore plus ambitieuses. Suite : voir [Exposés/Suggestions PLC-5/7 dans Économie] Les Impôts

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains