publié le 06 octobre 2015

35 heures

Il n’est pas nécessaire de revenir sur la loi des 35 heures, sujet qui pourrait diviser les Français comme l’a fait le pouvoir actuel avec le mariage pour tous. Il suffit de remettre en place le système des heures supplémentaires hors taxes avec bien sûr un temps de travail hebdomadaire maxi (par exemple de 42 h) sur une période consécutive maxi (par exemple 4 semaines). Les critères de réussite d’une entreprise étant : prix, qualité et délai, les H.S. détaxées amènent plus de compétitivité, plus de souplesse dans l’organisation du travail en fonction du carnet de commande favorisant la tenue de meilleurs délais et plus de motivation chez les salariés et, par voie de conséquence, plus de qualité de travail. Cela augmente le pouvoir d’achat des salariés concernés et donc favorise la consommation. Cette mesure peut être réservée uniquement aux entreprises de moins de 150 salariés (pas pour les CDD ni pour l’intérim). Peut-on envisager de supprimer le CDD au profit de l’intérim, ce qui peut rendre plus souple et favoriser l’embauche ainsi que l’organisation du temps de travail en entreprise. Simplifier les contraintes administratives afin de favoriser la création d’entreprise et le fonctionnement de P.M.E. Par contre, maintenir le CDI en assouplissant les règles d’embauche et de licenciement avec cependant en cas de licenciement du fait de l’entreprise (et non pour faute grave) une couverture d’assurance chômage plus adaptée. Favoriser le chômage partiel indemnisé au sein de l’entreprise (permettant de passer des périodes de sous charges et d’éviter des licenciements).

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains